Accueil > Eau, air, énergie, déchets > Généralités > 20 000 certifications RGE attribuées par Qualibat

20 000 certifications RGE attribuées par Qualibat

Qualibat a franchi le cap de 20 000 certifications RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) depuis le mois d’octobre. Ce chiffre a été franchi au début du mois, avec un trimestre d’avance. Eco-conditionnalité pour le CIDD (crédit d’impôt développement durable) au 1er janvier prochain oblige !

Sachant que nombre d’entreprises détiennent plusieurs qualifications dans les domaines de travaux de rénovation énergétique au titre de l’éco-conditionnalité, ce sont ainsi plus de 21.000 qualifications "RGE" qui ont été attribuées par Qualibat au 1er octobre 2014, et le rythme mensuel de demandes de qualification atteint un niveau élevé de 3.000.

Sachant que nombre d’entreprises détiennent plusieurs qualifications dans les domaines de travaux soumis à l’éco-conditionnalité, ce sont ainsi plus de 21.000 qualifications RGE qui ont été attribuées par Qualibat, dont l’offre est constituée de trois signes de qualité (ECO Artisan®, Pros de la Performance Énergétique® et QUALIBAT Mention Efficacité énergétique). Il est à noter une forte activité de qualification dans certaines régions, tels les Pays de Loire, Rhône-Alpes ou encore la Bretagne. Par ailleurs, 75% des qualifications RGE portent sur la reconnaissance des compétences des entreprises effectuant des travaux d’isolation thermique des bâtiments (façades, toitures, combles, menuiseries extérieures). Les 25% restant concernent les installations des différents systèmes de production et de régulation de chauffage, de production d’eau chaude sanitaire, toutes énergies confondues.

En ajoutant les qualifications délivrées par Qualifelec et Qualit’EnR, la filière du bâtiment comptent désormais 21.000 entreprises titulaires de 35.000 qualifications RGE.

Une qualification attribuée sous contrôle

Rappelons que l’audit chantier, une des exigences RGE, doit être réalisé dans les 24 mois qui suivent l’attribution de la qualification. Ces audits, conduits par des professionnels indépendants spécialisés dans les types de travaux effectués sur les chantiers visités, visent un double objectif : contrôler la qualité technique de l’ouvrage. Ce contrôle est réalisé par les examens visuels, complétés par des échanges avec le représentant de l’entreprise ; vérifier le respect par l’entreprise des exigences en termes de service.

Une étude réalisée par Qualibat portant sur les résultats de 1.500 audits de chantier indique que les auditeurs ont constaté, dans 3% des cas seulement, un non-respect des règles de l’art, le plus souvent mineur. Dans 10% des cas, on peut noter une absence de proposition d’évaluation thermique, du procès verbal de réception des travaux ou de la fiche de satisfaction clients. Toutefois, dans plus de 90% des problèmes pointés par les auditeurs, l’entreprise propose une solution visant à mettre les travaux en conformité et, dans tous les cas, à éviter qu’elle ne se renouvelle. En l’absence de réponse, le professionnel encoure une suspension, voire un retrait de sa qualification.

"Ces résultats attestent que la qualité est bien au rendez-vous sur les chantiers conduits par les entreprises qualifiées et démontre, s’il en était besoin, tout l’intérêt du dispositif RGE, mis en place par les pouvoirs publics pour offrir une garantie aux particuliers et s’assurer de l’efficience des aides financières qu’ils octroient", souligne Dominique TARRIN, Directeur Général de Qualibat.



Hotels Econews, 1, rue de Crillon, 92 210 Saint-Cloud. Mail:jfb@hotelseconews.com Copyright hotelseconews.com Mentions légales