Accueil > actualités reportages > Comprendre > AccorHotels : Remise des prix du concours Arbres d’Avenir ; quand (...)

AccorHotels : Remise des prix du concours Arbres d’Avenir ; quand l’agroforesterie ouvre la voie à une restauration durable

Le Sofitel Paris le Faubourg a accueilli la 3e édition du Concours Arbres d’Avenir. Fondé par AccorHotels en 2016, en partenariat avec PUR Projet et Fermes d’Avenir et sous le haut patronage du Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation, le Concours Arbres d’Avenir a été créé afin de soutenir la transition agro-écologique en France.

Animée par Anne-Sophie Novel, la cérémonie a commencé par une conférence-débat sur les enjeux de la restauration durable, réunissant à la fois des agriculteurs, des experts agroforestiers et des professionnels de la restauration. François Frezouls, exploitant viticole en bio depuis 20 ans, lauréat 2017, a expliqué que « l’enjeu consiste en effet à trouver une manière dont la biodiversité peut nourrir et pérenniser un modèle économique. » Arnaud Donckele, chef 3 étoiles du restaurant la Vague D’Or a prôné l’excellence du produit agricole brut et naturel et rappelé l’interdépendance essentielle qui existe entre le monde de la gastronomie et l’agriculture. « Nous cuisiniers, nous sommes un peu paysans. Sans mon producteur et mon éleveur, je perds mon identité. » Thierry Giraud, directeur Restauration Luxe France AccorHotels, a souligné quant à lui que « le bio, le bien-être et le "clean food" sont les 3 piliers autour desquels nous œuvrons pour répondre aux attentes de nos clients et nos collaborateurs. En accompagnant ces belles initiatives, notre ambition est aussi de cultiver les talents de demain et les sensibiliser à la démarche d’alimentation durable. » Avec maintenant plus de 8 000 points de restauration dans ses hôtels, le métier de restaurateur confère à AccorHotels des responsabilités importantes dans ce domaine. A travers sa charte de l’Alimentation saine et durable, publiée en 2016, le Groupe a posé ses engagements autour de trois axes : la lutte contre le gaspillage alimentaire, la protection de la santé de ses clients et les approvisionnements en produits durables. Plus précisément, AccorHotels s’est fixé pour objectif de réduire de 30% ses déchets alimentaires et mettre en place 1 000 potagers urbains dans ses hôtels à l’horizon 2020. Les marques Sofitel, MGallery et Pullman se sont engagées à ce que leur offre en fruits et légumes frais soient issus de l’agriculture biologique en France.

Plusieurs projets d’agroforesterie récompensés

Pour la 3e édition, le concours national a dévoilé ses 35 projets lauréats jeudi 6 décembre. En trois ans, c’est plus de 157 000 arbres qui ont été financés dans plus de 95 fermes en France grâce à des dotations allant de 5 000€ à 16 650€.

Parmi les projets lauréats, 5 prix ont été attribués par un jury d’experts et 1 prix décerné grâce au vote des internautes :

Le prix Arbres & Elevage récompensant le meilleur projet d’agrosylvopastoralisme, remis à la Ferme de Cafmas ;

- Le prix Arbres & Cultures récompensant le meilleur projet d’agrosylviculture, remis à la ferme Les Vergers de Raulhac ;

- Le prix Nature 2050 récompensant un projet agricole d’ampleur remis aux Fermes de Valéry, prix qui soutient des projets préservant la biodiversité ;

- Le prix Dynamique territoriale récompensant un projet dont les aménagements satisfont un enjeu territorial remis à la Ferme Terre de Mars ;

- Le prix Graine d’agriculteur récompensant le projet original porté par un jeune agriculteur âgé de moins de 35 ans, remis à la Ferme de Trévero ;

- Le prix Coup de cœur du public élu grâce à plus de 5 000 votes remis à la Ferme La bauthe basse.

- Le détail de chaque projet récompensé est à retrouver sur https://concours-arbres-davenir.fr/...

Une exposition photo itinérante

Pendant la Cérémonie, les invités ont pu découvrir les portraits de certains lauréats du Concours photographiés par Patrick Wack lors d’une tournée en France organisée par PUR Projet avec le soutien d’AccorHotels. L’arbre préféré de chaque agriculteur a été dessiné sur chacun des portraits comme une illustration des arbres d’avenir qui seront bientôt plantés dans chaque ferme. Les hôtels du groupe Accorhotels pourront exposer ces portraits dans leur lobby et restaurants. « Cette reconnexion des agriculteurs et du monde de l’hôtellerie-restauration est une des missions les plus ambitieuses du Concours Arbres d’Avenir », rappelle Emil Simondon, expert agronome chez PUR Projet.

Plant For the Planet : des arbres et des hommes

Le Groupe agit depuis 10 ans pour équilibrer le rapport Homme-Nature à travers des mesures d’agroforesterie. Le concours Arbres d’Avenir s’inscrit dans le cadre du programme Plant for the Planet, qui a été initié par AccorHotels en 2009 dans le but de réduire l’impact environnemental de la blanchisserie. En incitant les clients des hôtels à réutiliser leurs serviettes lors de séjours de plus d’une nuit, le Groupe réinvestit pour moitié les économies réalisées dans des projets d’agroforesterie au plus proche des hôtels. Ce programme modèle, grâce auquel AccorHotels plante un arbre par minute, a permis la plantation de près de 6 millions d’arbres dans 26 pays et l’objectif est d’atteindre 10 millions d’ici 2021.

La stratégie RSE de AccorHotels à l’horizon 2020, Planet 21 ActingHere, s’articule autour de quatre champs d’action visant les collaborateurs, clients, partenaires et communautés locales. L’ambition de AccorHotels avec Planet 21 ActingHere, est d’ouvrir de nouvelles voies vers une hospitalité positive, partout où ces hôtels sont implantés. AccorHotels agit à l’échelle locale en prenant en considération les besoins et les particularités de chaque communauté. Inscrit dans le cadre du programme Plant For The Planet, ce concours permet à AccorHotels de prolonger son engagement en faveur des nouveaux modèles agricoles.



TOUS LES ECO-PROFESSIONNELS

SortirDuPetrole.com

Hotels Econews, 1, rue de Crillon, 92 210 Saint-Cloud. Mail:jfb@hotelseconews.com Copyright hotelseconews.com Mentions légales