Accueil > actualités reportages > Agenda > Après Nantes, Bristol au Royaume Uni sera Capitale verte de l’Europe en (...)

Après Nantes, Bristol au Royaume Uni sera Capitale verte de l’Europe en 2015

La ville de Bristol, au Royaume-Uni, a remporté le prix de la Capitale verte de l’Europe pour 2015, un prix remis par Janez Potocnik, commissaire européen chargé de l’environnement, lors d’une cérémonie qui s’est tenue vendredi soir dernier dans la ville de Nantes, l’actuelle tenante du titre. Bristol succédera à Copenhague, Capitale verte de l’Europe pour 2014.

Huit grandes villes ont concouru pour le prix de la Capitale verte de l’Europe pour 2015. Chaque dossier a été examiné par un jury international composé de 12 experts, qui a d’abord retenu quatre villes : Bristol, Bruxelles, Glasgow et Ljubljana. Des représentants des villes présélectionnées sont ensuite passés devant un jury constitué de membres de la Commission européenne, du Parlement européen, du Comité des régions, de l’Agence européenne pour l’environnement, de l’ICLEI (Les Gouvernements Locaux pour le Développement Durable, regroupant des acteurs locaux du développement durable), du bureau de la Convention des maires et du Bureau européen de l’environnement.

Des objectifs ambitieux en faveur de l’environnement

Le prix de la Capitale verte de l’Europe vise en définitive à faire des villes des lieux de vie et de travail plus agréables. Le prix revient à une ville européenne qui a largement démontré sa capacité d’atteindre des objectifs environnementaux de haut niveau, qui est engagée dans la poursuite d’objectifs ambitieux en faveur de l’amélioration de l’environnement et du développement durable, et qui peut servir de modèle pour inspirer d’autres villes.

 Les villes qui concourent pour le prix de la Capitale verte de l’Europe sont évaluées au regard de douze domaines : "changement climatique, transports, zones vertes urbaines intégrant l’utilisation durable des sols, nature et biodiversité, qualité de l’air ambiant, qualité de l’environnement sonore, déchets, consommation d’eau, traitement des eaux usées, éco-innovation et emploi durable, gestion environnementale et performances énergétiques.

La ville de Bristol décroche le titre

"

La ville de Bristol a été récompensée pour ses plans d’investissement dans les domaines des transports et de l’énergie, et en particulier pour sa détermination à devenir une véritable source d’inspiration en matière d’économie verte en Europe et au-delà. Sa stratégie de communication et d’utilisation des médias sociaux a également été remarquée, car elle constitue un authentique appel adressé aux citoyens pour qu’ils passent à l’action.

"Je félicite la ville de Bristol pour l’exemple qu’elle donne. Nous devons nous inspirer des efforts qu’elle a consentis pour améliorer l’environnement et la qualité de la vie de ses citoyens tout en offrant de nouvelles perspectives aux entreprises. Je me réjouis d’ores et déjà de voir Bristol devenir Capitale verte de l’Europe pour une année. La ville aura ainsi de nombreuses occasions de mettre en avant son expertise et son approche imaginative encourageant la participation des citoyens et le développement d’une économie ’verte’ " a déclaré le Commissaire européen Potocnik à cette occasion.

Mme Mercedes Bresso, première vice-présidente du Comité des régions, a ajouté : "Je crois vraiment que les villes vertes novatrices ont le pouvoir d’orienter les priorités des États membres et de l’Union européenne. Le titre de "Capitale verte de l’Europe" est stimulant. Il suscite des convictions à tous les niveaux des administrations publiques ; il donne à nos citoyens l’occasion de réfléchir, de rêver au genre de monde dans lequel ils aimeraient vivre, et de l’envisager comme possible".

Des efforts récompensés

Le jury a estimé que les projets durables mis en place au niveau local à Bristol constituaient de bons exemples de participation des citoyens aux efforts entrepris pour s’attaquer aux problèmes environnementaux, économiques et sociaux. La ville de Bristol a inscrit à son budget une enveloppe de 500 millions d’euros affectée à l’amélioration des transports d’ici 2015, et un montant maximum de 300 millions d’euros destiné à l’efficacité énergétique et aux énergies renouvelables d’ici 2020. Les actions menées par Bristol en matière de transport et de politique urbaine ont contribué à l’amélioration de la qualité de l’air dans cette ville. Grâce aux efforts entrepris, le nombre de cyclistes a été multiplié par deux au cours des dernières années, et la ville a la ferme intention de multiplier à nouveau ce chiffre par deux d’ici 2020 (par rapport aux chiffres de 2010).

La ville de Bristol a aussi mené des actions de communication novatrices, surtout grâce aux médias sociaux, dans le but de faire participer les citoyens à l’amélioration de la qualité de la vie dans la ville. Le slogan adopté par Bristol, qui se désigne comme un laboratoire du changement (« Laboratory for Change »), évoque l’innovation, l’approfondissement des connaissances et l’exercice de responsabilités (le « leadership »). Des conférences diffusées en direct de ce « laboratoire » seront placées sur les médias sociaux, afin de rapprocher Bristol des autres villes d’Europe.



Hotels Econews, 1, rue de Crillon, 92 210 Saint-Cloud. Mail:jfb@hotelseconews.com Copyright hotelseconews.com Mentions légales