Accueil > Eau, air, énergie, déchets > Généralités > Au troisième trimestre, 20% de la consommation électrique française est issue (...)

Au troisième trimestre, 20% de la consommation électrique française est issue des énergies renouvelables

Au total, ces énergies vertes (hydroélectricité, éolien, solaire, biomasse) ont produit 19,3 térawattheures de courant, soit 6,6% de plus que sur la même période de l’an dernier.

L’an dernier, les énergies renouvelables représentaient 14,9 % de la consommation d’énergie en France. Un pourcentage éloigné des 23 % visés par le ministère de l’environnement . Cette année, ce pourrait être un peu mieux : les énergies renouvelables ont en effet couvert 19,5% de la consommation d’électricité au troisième trimestre.

Au total, ces énergies vertes (hydroélectricité, éolien, solaire, biomasse) ont produit 19,3 térawattheures de courant, soit 6,6% de plus que sur la même période de l’an dernier, constate le « Panorama de l’électricité renouvelable » publié chaque trimestre par les gestionnaires de réseaux RTE et Enedis, le Syndicat des énergies renouvelables (SER) et l’association des distributeurs d’électricité (Adeef). Au deuxième trimestre déjà, le bilan était positif : 26% de la consommation avaient été assurés par l ’énergie verte. La production d’électricité française reste malgré tout aux trois quarts couverte par le parc nucléaire. La loi sur la transition énergétique vise à ramener la part du nucléaire à 50 % d’ici 2025.

Cette amélioration du troisième trimestre est liée à l’installation de nouvelles capacités éoliennes et solaires. La France a installé 417 mégawatts (MW) de nouvelles capacités renouvelables entre juin et septembre. Dans le détail, 293 MW éoliens ont été raccordés au réseau électrique, devant le solaire avec 103 MW, les bioénergies (12 MW) et l’hydraulique (9 MW).

Ralentissement dans le solaire

Dans le solaire toutefois, le Syndicat des énergies renouvelables constate dans un communiqué « un ralentissement [des installations] par rapport à la période précédente, conséquence de l’absence de continuité des appels d’offres pendant plusieurs années ». Depuis le début de l’année, cette régularité des appels d’offres a été retrouvée avec le lancement et l’attribution de plusieurs tranches de projets de nouvelles capacités.

Au total, la puissance du parc électrique renouvelable français atteint à fin septembre 2016 45.191 MW, sur un parc électrique total d’environ 130.000 MW, et représente 87% de l’objectif fixé par la feuille de route, baptisée programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE), émanant de la loi sur la transition énergétique. 14.241 MW étaient toutefois en attente de raccordement au réseau au 30 septembre.



Hotels Econews, 1, rue de Crillon, 92 210 Saint-Cloud. Mail:jfb@hotelseconews.com

Copyright hotelseconews.com Mentions légales