Accueil > actualités reportages > Agenda > Aujourd’hui, c’est la journée internationale du café

Aujourd’hui, c’est la journée internationale du café

Ce 1er octobre 2015, les amateurs de café du monde entier se mobilisent pour célébrer la première Journée internationale du café. Quand vous sirotez votre tasse de café et que vous humez son arôme inimitable, vous êtes-vous déjà interrogé sur l’importance de la santé des sols à partir desquels la plante est produite ?

Les caféiers (Coffea) poussent sous les latitudes tropicales, entre 13 et 26 degrés Celsius, mais ils peuvent également résister à des températures allant jusqu’à 30 degrés. C’est pourquoi on trouve des caféiers dans les régions tropicales d’Afrique, d’Amérique du Sud et d’Asie. Ces plantes ont besoin d’un mélange de soleil (saison sèche) et de pluie, ainsi que d’ombre et de lumière du soleil.

L’altitude fait également partie des caractéristiques spécifiques aux zones favorables à la culture du café : entre 1 000 et 2 000 mètres pour les caféiers de l’espèce Coffea arabica, et autour de 200 à 300 mètres pour les plants de l’espèce Coffea canephora (Robusta).

Une gestion durable des sols est indispensable

Il est largement admis qu’il existe un lien de cause à effet entre les sols et la végétation. Les sols fertiles favorisent la croissance des plantes en leur fournissant des nutriments, en agissant comme un réservoir d’eau ; et en servant de substrat sur lesquels les plantes s’enracinent. Les nutriments présents dans le sol favorisent la croissance des plantes, leur résistance aux maladies et aux parasites ainsi qu’aux changements météorologiques. En contrepartie, la végétation empêche la dégradation des sols en les stabilisant, en favorisant la rétention de l’eau et le cycle des éléments nutritifs ; et en réduisant l’érosion hydrique et éolienne. C’est également le cas pour les plants de café et les sols dans lesquels ils poussent. Plus les sols sont en bonne santé plus les caféiers sont robustes, c’est pourquoi la gestion durable des sols est fondamentale pour garantir des plantes saines et productives. Il est essentiel de mettre en place des systèmes de vulgarisation et de formation efficaces pour fournir aux agriculteurs les connaissances et les outils nécessaires à la préservation de la santé de leurs sols et de leurs plantes.

Généralement, les cafés de meilleure qualité proviennent de sols fertiles particulièrement riches en matériaux de base. Cela signifie donc que la qualité du sol est un facteur important pour produire du café de qualité. Par ailleurs, les grains de café contiennent des substances huileuses et des matières grasses qui caractérisent les arômes des différents types de café. Ces caractéristiques changent selon la température, l’humidité et le type de sol dans lequel poussent les caféiers. Au même titre que le climat et l’altitude, la santé des sols affecte la qualité et la saveur du café.

Statistiques de la FAO sur le café

La FAO met à disposition une publication sur un http://www.fao.org/3/a-i4985e.pdf .Cette publication, qui fait partie de la série des Annuaires statistiques de la FAO, est axée sur le café. Elle présente différents profils de pays avec des indicateurs clés relatifs à la culture du café pour certaines années. Parmi les sujets abordés figurent : un aperçu général (pauvreté, population, PIB par habitant, etc.), la production de café et de cultures apparentées, la consommation de café et de produits connexes, le commerce, les prix et l’environnement. Les données seront complétées par d’autres sources, parmi lesquelles l’Organisation internationale du café (OIC), le Programme de développement des Nations Unies (PNUD) et la Banque mondiale.



Hotels Econews, 1, rue de Crillon, 92 210 Saint-Cloud. Mail:jfb@hotelseconews.com Copyright hotelseconews.com Mentions légales