Accueil > Eau, air, énergie, déchets > Cuisines > Aux Etats Unis, l’industrie hôtelière s’associe avec World Wildlife Fund et la (...)

Aux Etats Unis, l’industrie hôtelière s’associe avec World Wildlife Fund et la Fondation Rockefeller pour réduire les déchets alimentaires

World Wildlife Fund (WWF) et l’American Hotel & Lodging Association (AHLA), avec le soutien de la Fondation Rockefeller, ont dévoilé les résultats d’un ensemble de tests utilisant des stratégies innovantes, visant à lutter contre le gaspillage alimentaire dans l’industrie hôtelière américaine.

Sur la base des résultats, WWF, AHLA et la Fondation Rockefeller ont mis en ligne une boîte à outils pour aider les hôtels à atteindre des objectifs mesurables en terme de réduction du gaspillage alimentaire.

Dix établissements ont participé pendant 12 semaines au projet, notamment des hôtels de marques internationales ainsi que plusieurs établissements indépendants au travers du pays. Ils ont testé différentes stratégies de réduction des déchets, comme la planification des menus à faible niveau de déchets, la formation, l’éducation du personnel et l’engagement des clients. Dans l’ensemble, les établissements participants ont réduit le gaspillage alimentaire d’au moins 8% et, dans certains cas les coûts alimentaires de 3% ou plus. Ces résultats s’appuient sur études de cas menées par des entreprises spécialistes des déchets, qui montrent généralement une réduction des coûts de 3 à 8%. Les résultats du programme ont également révélé que les équipes avaient plus de succès dans les établissements où les propriétaires, les directeurs généraux et le personnel de direction étaient très engagés.

« Ce test a démontré que le personnel de l’hôtel peut appliquer de nouvelles mesures pour réduire le gaspillage alimentaire, ce qui abaisse les coûts de préparation et d’élimination des aliments », a déclaré Pete Pearson, responsable déchets alimentaires au World Wildlife Fund. "La collaboration et le leadership de l’industrie hôtelière nous permettra de mettre en œuvre des stratégies de prévention pour résoudre les problèmes plus rapidement."

Recommandations pour la réduction des déchets alimentaires

Conformément aux objectifs de développement durable des Nations Unies, le WWF et l’AHLA recommandent que les hôtels américains accomplissent les actes suivants :

• Mesurer le gaspillage alimentaire et fixer des objectifs de réduction à partir d’une année de référence.

• Établir des stratégies de dons alimentaires et des partenariats communautaires.

• Fixer des objectifs qui garantissent que les déchets alimentaires non comestibles des hôtels sont détournés des décharges.

« Les hôtels sont plus engagés que jamais pour réduire le gaspillage alimentaire », a déclaré Katherine Lugar, présidente et chef de la direction de l’AHLA. "Nous sommes encouragés par ces résultats et sommes ravis de pouvoir partager les outils que nous avons développés avec nos membres. En nous associant au WWF et à la Fondation Rockefeller, nous pouvons partager ceux-ci et propulser l’industrie hôtelière vers un nouveau niveau d’engagement en matière de réduction du gaspillage alimentaire.

"Dans le monde entier, la nourriture est gâchée, mais grâce à notre initiative YieldWise, nous travaillons à inciter les entreprises à inverser cette tendance troublante", a déclaré Devon Klatell, directeur associé de la Fondation Rockefeller. "Ce test prouve que le changement peut se produire. Nous savons maintenant que la mise en œuvre de stratégies éprouvées de réduction des déchets alimentaires peut faire économiser de l’argent aux entreprises et à favoriser la durabilité au sein de notre système alimentaire.

À l’issue de leurs efforts, le WWF, l’AHLA et la Fondation Rockefeller ont développé une boîte à outils qui partage les principales conclusions et les principes directeurs ainsi que les prochaines étapes pour lutter contre le gaspillage alimentaire dans l’industrie hôtelière. La boîte à outils est un guide facile à utiliser pour aider à la mise en place d’un programme de réduction des déchets. Elle souligne le besoin de formation, décrit une série de pratiques pour développer des stratégies de prévention du gaspillage alimentaire, et conseille sur la façon de collecter et de partager des données pour ajuster et améliorer la performance. 

"Nous n’avons plus de temps à perdre", a déclaré Pearson. « Parce que nos aliments ont un coût environnemental élevé, éviter les déchets est un engagement gagnant-gagnant pour les entreprises hôtelières et la planète. Comme le montrent cette expérience, avec l’engagement de l’industrie hôtelière, nous savons que nous pouvons faire autrement. Nous encourageons fortement les hôteliers à participer à ce programme précieux pour accélérer le changement. "



Hotels Econews, 1, rue de Crillon, 92 210 Saint-Cloud. Mail:jfb@hotelseconews.com Copyright hotelseconews.com Mentions légales