Voir le Menu
Accueil > actualités reportages > La vie des hotels > CARDAMOM Tented Camp au Cambodge rapporte un franc succès dans la (...)

CARDAMOM Tented Camp au Cambodge rapporte un franc succès dans la préservation de la nature

En octobre dernier, Cardamom Tented Camp a rejoint les 100 meilleures destinations "vertes" dans le monde. En 2019, le camp a remporté le PATA Gold Award for Ecotourism et figurait parmi les trois premiers finalistes des Tourism for Tomorrow Awards du World Travel & Tourism Council. La même année, il figurait sur la liste sur invitation uniquement de National Geographic UK des 36 meilleurs éco-hôtels du monde entier qui donnent l’exemple.

Cardamom Tented Camp est à nouveau ouvert et fonctionne avec un modèle commercial unique. Une partie des revenus de l’exploitation du lodge sert au financement de douze gardes forestiers qui protègent la zone des bûcherons, des braconniers et des dragueurs de bancs de sable.

Le retour des animaux

CARDAMOM Tented Camp au Cambodge a vu le retour d’un petit troupeau d’éléphants dans sa zone de conservation, après une absence de cinq ans. Un grand groupe de loutres à poil lisse a également été observé.

Des gardes forestiers ont découvert et photographié des empreintes et des excréments d’éléphants à l’intérieur de la concession forestière de 18 000 hectares, que le camp protège, avec l’aide de la Wildlife Alliance et de la Golden Triangle Asian Elephant Foundation (GTAEF).

"D’après la taille des excréments et le nombre d’empreintes de pas, il semble qu’il s’agisse d’un troupeau de neuf éléphants comprenant quatre femelles adultes, leurs petits et un juvénile", a déclaré John Roberts de GTAEF, qui finance entièrement l’effort des gardes depuis le COVID qui a stoppé le tourisme à travers le monde. "Ils ont également été filmés et vus dans la zone au sud de notre concession."

Le directeur du lodge, Allan Michaud, photographe animalier et écologiste, rapporte le retour d’un groupe de loutres dans la rivière Preak Tachan à côté du camp. « Il y en a environ 15 à 18, s’étendant sur plus de vingt kilomètres de rivière, le camp étant à peu près au centre de leur territoire », a déclaré Michaud.

Les voyageurs voient souvent des loutres, des singes macaques, des martins-pêcheurs et des calaos depuis leur bateau lorsqu’ils se rendent au camp, qui n’est accessible que par la rivière. La faune est aussi souvent observée par les hôtes lors de randonnées pédestres et de kayaks. Le camp a créé un nouveau sentier de 4 km, dans la continuité d’un existant. Cela signifie que les invités aventuriers peuvent désormais faire une promenade guidée de 8 km à travers la forêt et revenir en kayak, avec des options de repos au poste de garde principal.



Hotels Econews- 4, rue des Tennerolles, 92210 Saint-Cloud. Mail:jfb@hotelseconews.com Copyright hotelseconews.com Mentions légales