Accueil > actualités reportages > Initiatives > Ces locations personnelles qui concurrencent l’hôtellerie...

Ces locations personnelles qui concurrencent l’hôtellerie...

Louer son logement durant ses vacances ou son absence... Cela fait partie des nouveaux moyens d’hébergement des touristes et, objectivement, cela concurrence l’hôtellerie traditionnelle. L’Hôtel durable possède, lui, d’autres cordes à son arc.

Prenons l’exemples de la jeune société Sejourning. Il s’agit d’une “plateforme internet française localisée à Paris, qui permet aux particuliers de louer ou sous-louer leur appartement ou leur maison, durant leur absence, auprès de voyageurs majoritairement français”. Sejourning indique se développer “en réponse aux nouveaux besoins des propriétaires français et des voyageurs :
- D’un côté, les propriétaires souhaitent augmenter leur pouvoir d’achat en louant leur appartement ou leur maison lorsqu’ils ne l’habitent pas en faisant appel à un service rassurant et encadré

Sejourning : 15 000 nuitées louées depuis sa création

- D’un autre côté, les voyageurs sont souvent confrontés à une offre d’hébergement traditionnelle saturée et chère dans les grandes villes.” De Paris à Lyon et Marseille, en passant par Nice, Cannes, Bordeaux, Montpellier, Avignon... Sejourning propose aujourd’hui plus de 4 000 logements à louer dans plus de 200 villes en France. “Le service, fortement plébiscité par les voyageurs, compte à ce jour plus de 15 000 nuitées louées depuis sa création”, indiquent les responsables.

Bons plans, systèmes alternatifs fondés sur l’échange, le partage et la volonté de consommer moins cher

Pour Sejourning, ce système (qui en plus apporte conseils et assurance “100% sécurisé”) répond aux nouveaux besoins des voyageurs. “La crise économique en France a changé de façon marquante les habitudes de consommation et l’on voit émerger de nouveaux comportements et choix de consommation de la part des particuliers. Ils ont en effet de plus en plus tendance à recourir aux bons plans, notamment aux systèmes alternatifs fondés sur l’échange, le partage et la volonté de consommer moins cher. Les dépenses des voyageurs sont désormais rationalisées et les prix sont comparés à la loupe sur Internet”, argumentent les dirigeants.

L’avantage des hôtels écologiques : leur engagement dans le développement durable

En cherchant un peu, on pourrait éventuellement déjà y coller quelques intérêts environnementaux : déplacement de centre-ville à centre-ville en train, donc moins de gaz à effet de serre que l’avion ; utilisation plus efficace des systèmes de chauffage collectifs ; présence de vélo dans l’habitation, etc... Mais cela reste encore faible si l’on compare à un hôtel éco labellisé. Créée en décembre 2011, par François de Landes et Julien Delon, Sejourning se présente ainsi : “Sejourning est un service en ligne qui permet aux particuliers de louer ou sous louer leur résidence principale, pour une nuit ou quelques jours à d’autres particuliers en toute sécurité. En proposant sa résidence à la location en courte durée, le loueur valorise son bien plutôt que de le laisser inoccupé en son absence. Pour sa part, le locataire trouve un point de chute plus agréable, plus authentique et plus économique qu’un hôtel traditionnel, souvent plus coûteux.” Moralité : la course à la meilleure offre semble déjà lancée entre les différentes possibilités qui s’offrent aux voyageurs. Mais l’engagement de l’hôtel vers des actions de développement durable peut aujourd’hui lui apporter un avantage décisif sur cette concurrence à ne surtout pas négliger.



Hotels Econews, 1, rue de Crillon, 92 210 Saint-Cloud. Mail:jfb@hotelseconews.com Copyright hotelseconews.com Mentions légales