Accueil > actualités reportages > Comprendre > Chaque minute, un million de bouteilles en plastique sont achetées dans le (...)

Chaque minute, un million de bouteilles en plastique sont achetées dans le monde !

La consommation annuelle de bouteilles en plastique s’élève à 480 milliards au travers le monde, un chiffre en hausse par rapport à 2007, qui était d’environ 300 milliards. D’ici 2021, on atteindra 583,3 milliards, selon les estimations les plus récentes du rapport sur les tendances mondiales de l’emballage d’Euromonitor International.

Cette boulimie d’achat dépasse largement les efforts de recyclage mis en oeuvre et compromet les océans, les côtes et d’autres milieux et devient aussi dangereuse que le changement climatique. Selon le Guardian, un million de bouteilles en plastique sont achetées à travers le monde toutes les minutes et le nombre augmentera encore de 20% d’ici à 2021, créant une crise environnementale que certains militants prédisent aussi grave que le changement climatique.

Environ 20 000 bouteilles seraient achetées chaque seconde, achat guidé par un désir apparemment insatiable pour l’eau embouteillée et la propagation d’une culture occidentale urbanisée « copiée » par la Chine et les régions de l’Asie-Pacifique.

La plupart des bouteilles en plastique utilisées pour les boissons gazeuses et l’eau sont fabriquées en polyéthylène téréphtalate (PET), qui est parfaitement recyclable. Mais les efforts visant à collecter et recycler les bouteilles afin de les empêcher de polluer les océans ne réussissent pas à tenir la cadence.

Maigre bilan du recyclage dans le monde

Ainsi, moins de la moitié des bouteilles achetées en 2016 ont été collectées pour recyclage et seulement 7% de celles collectées ont été transformées en nouvelles bouteilles. Au lieu de cela, la plupart des bouteilles en plastique produites finissent dans la décharge ou dans les océans.

Entre 5 et 13 millions de tonnes de plastique, sont chaque année déversées dans les océans du monde entier menaçant les oiseaux de mer, les poissons et d’autres organismes, et d’ici 2050, l’océan contiendra plus de matière plastique que de poissons, selon la recherche de la Fondation Ellen MacArthur. Les experts ont averti que certains d’entre eux se trouvent déjà dans la chaîne alimentaire humaine. Les scientifiques de l’Université de Gand en Belgique ont récemment calculé que les personnes qui mangent des fruits de mer ingèrent jusqu’à 11 000 petites pièces de plastique chaque année. En août dernier, les résultats d’une étude menée par l’Université de Plymouth rapportent que le plastique a été trouvé dans un tiers des poissons capturés au Royaume-Uni, y compris la morue, l’aiglefin, le maquereau et les mollusques. L’année dernière, l’Autorité européenne pour la sécurité sanitaire des aliments a appelé à une recherche urgente , citant des préoccupations croissantes pour la santé humaine et la sécurité sanitaire des aliments "compte tenu du potentiel de pollution microplastique dans les tissus comestibles des poissons commerciaux".

Hugo Tagholm, du groupe de la protection marine Surfers Against Sewage, a déclaré que les chiffres étaient dévastateurs. "La crise de la pollution plastique devance la menace du changement climatique car elle pollue tous les systèmes naturels et un nombre croissant d’organismes sur notre planète.

"La production en plastique devrait doubler dans les 20 prochaines années et quadrupler d’ici 2050, alors, il est temps d’agir maintenant", a déclaré Tagholm. Les effets de la pollution des plastiques dans les océans à travers le monde inquiètent de plus en plus. Le mois dernier, les scientifiques ont trouvé près de 18 tonnes de plastique sur l’une des îles les plus reculées du monde, un atoll corallien inhabité dans le Pacifique Sud.

La majorité des bouteilles en plastique utilisées dans le monde entier sont destinées à l’eau potable, selon Rosemary Downey, responsable de l’emballage chez Euromonitor et l’un des experts mondiaux en production de bouteilles en plastique.

Forte demande des Chinois

La Chine est responsable de la majeure partie de l’augmentation de la demande et La consommation d’eau en bouteille du public chinois représenterait près d’un quart de la demande mondiale, a-t-elle déclaré. " Lors de l’examen des ventes mondiales de bouteilles en plastique, nous avons costaté que les besoins chinois concernant les bouteilles en plastique continuent de se développer", a déclaré Downey. En 2015, les consommateurs en Chine ont acheté 68,4 milliards de bouteilles d’eau pour atteindre 73,8 milliards de bouteilles, une de hausse de 5,4 milliards. L’Inde et l’Indonésie sont également témoins d’une forte croissance. Les principales marques de boissons produisent le plus grand nombre de bouteilles en plastique. Coca-Cola en produit 3 400 par seconde, selon une analyse effectuée par Greenpeace après que la société a refusé de divulguer publiquement son utilisation de plastique. Les six premières entreprises de boissons dans le monde utilisent une moyenne combinée de seulement 6,6% de PET recyclé dans leurs produits, selon Greenpeace. Un tiers n’a aucune cible pour augmenter leur utilisation du plastique recyclé et aucune ne vise à en utiliser 100% pour leur production mondiale.

Les bouteilles en plastique peuvent être fabriquées en plastique recyclé à 100%, connu sous le nom de RPET. Greenpeace a déclaré que les six grandes entreprises de boissons devaient faire davantage pour augmenter le contenu de plastique recyclé dans leurs bouteilles en plastique. Il est clair que l’industrie des boissons gazeuses doit réduire son empreinte plastique.



Hotels Econews, 1, rue de Crillon, 92 210 Saint-Cloud. Mail:jfb@hotelseconews.com Copyright hotelseconews.com Mentions légales