Voir le Menu
Accueil > actualités reportages > La vie des hotels > Club Med La Rosière : une démarche d’écocertification BREEAM

Club Med La Rosière : une démarche d’écocertification BREEAM

Accroché aux flancs de la Tarentaise à 1950 m d’altitude, plein sud, ce quatre tridents ouvert depuis le 19 juin dernier, vise également l’écocertification de sa gestion quotidienne par Green Globe.

Situé à vingt kilomètres à vol d’oiseau du Mont blanc, ce nouveau fleuron du Club Med invite à la contemplation d’une nature préservée. Il offre un panorama exceptionnel sur la vallée et le massif du Beaufortain.

JPEG - 237.4 ko
Photo Club Med

Un Resort qui ne fait qu’un avec son environnement

Depuis sa création en 1950, l’histoire du Club Med s’est construite autour d’un idéal : vivre ensemble en harmonie et se ressourcer dans une nature préservée. Construit sur une partie de la zone bétonnée de l’ancien aérodrome de la station, fermé depuis de nombreuses années, le Club Med s’était engagé auprès de la Commune de Montvalezan à dépolluer et à végétaliser la partie aval de l’altiport, ce qui a permis de rendre plus de 4 000 m2 à la nature. Près de 500 arbres, plus de 2 000 jeunes plants forestiers et arbustes, plus de 5 000 plantes vivaces, graminées, aromatiques et médicinales ont été plantés, ainsi que 125 myrtilliers. L’ensemble provenant quasi exclusivement de pépinières savoyardes ou de Rhône-Alpes.

Depuis le début du projet, imaginé avec l’architecte Alain PALMA de l’Atelier PLEXUS Architectes, basé à Grenoble, le Club Med est également engagé dans une démarche d’écocertification avec BREEAM, certification internationale et indépendante d’écoconstruction parmi les plus exigeantes et reconnues dans le monde. Une attention toute particulière a notamment été portée sur la consommation énergétique du bâtiment, optimisée par une régulation très précise permise par une gestion technique centralisée de pointe du bâtiment, grâce à l’installation de 5 000 capteurs et à des logiciels utilisant l’intelligence arti cielle. Club Med La Rosière vise également l’écocertication de sa gestion quotidienne par Green Globe. Enfin, Club Med s’est engagé à supprimer, d’ici 2021, l’ensemble du plastique jetable à usage unique dans l’ensemble de ses Resorts avec le programme « Bye Bye Plastics », déjà supprimé dans ses bars et restaurants.

JPEG - 315.4 ko
Photo Club Med

Un décor authentique pour célébrer un environnement unique

Habillé de pierre et de bois, à l’intérieur comme à l’extérieur, le Club Med La Rosière s’inscrit dans la démarche architecturale de la station qu’il domine. La décoration, conçue par Jean-Michel Villot (cabinet JMV Resort Architectes), s’inspire pleinement de la tradition locale et de l’histoire régionale. Une immense fresque, contant le périple d’Hannibal dans les Alpes avec ses éléphants, la traversée franco-italienne du col du Petit Saint-Bernard, les jardins fleuris de Chanousia et l’altiport d’autrefois, accueille les hôtes. Les matériaux et éléments de décoration, choisis avec soin, rappellent cette traversée et donnent, à chaque endroit du Resort, une ambiance particulière : le chemin du lac habille le spa, les cascades du Ruitor décorent la piscine, tandis que le restaurant principal nous emmène à la découverte des paysages du col et du jardin botanique. Les chambres spacieuses, dont 75 % sont adaptées aux familles, sont des endroits où il fait bon admirer les Alpes du lever au coucher du soleil, enveloppés d’un sentiment de plénitude incomparable.

JPEG - 224.7 ko
Photo Club Med

Sur les chemins de la biodiversité

Dans les Alpes, chaque sortie au grand air se transforme en aventure. Les lacs d’altitude re ètent dans leurs eaux turquoise les sommets enneigés, tandis que les cascades animent un environnement verdoyant. La nature o re au promeneur toute sa générosité et sa variété, le temps d’une marche plus ou moins active. Accompagnés par un guide de la région qui connait chacun des sentiers, ou en autonomie, les randonneurs franchissent les ruisseaux pour rejoindre le Lago Verney, juste derrière la frontière italienne. Les familles arpentent les allées du jardin botanique alpin la Chanouisa, avec ses 1 700 essences d’arbres, d’arbustes et autant de eurs. Pendant ce temps, les grimpeurs s’attaquent aux dénivelés du Grand roc Noir aux côtés des marmottes. Et pourquoi ne pas pousser la promenade jusqu’à Aoste, 4 la petite Rome des Alpes, connue pour son marché o rant les meilleurs produits du terroir. En n, un petit tour à Courmayeur est l’occasion de vivre l’expérience d’une ascension de 3 460 m à bord du téléphérique “Skyway Monte Blanco” avec, à l’arrivée, une vue imprenable sur le Mont-Blanc.

Un espace bien-être spacieux

Le resort de La Rosière dispose également d’un vaste espace bien-être : piscine extérieure longue de 20 m, avec vue à 180° sur le parc national de la Vanoise ; deux bains à remous et un espace Wellness qui comprend une piscine intérieure.

JPEG - 302 ko
Photo Club Med

Le Spa Cinq Mondes dispose d’un hammam et de 650 m2 dédiés au bien-être avec une salle de fitness, un espace cardio-training et musculation de 160 m2.

Côté gastronomie, le resort dispose d’une offre all-day dining, au San Bernado Gourmet Lounge. "Le soir, il prend des allures de restaurant intimiste : service à table, ambiance tamisée et une carte qui fait la part belle aux terroirs savoyards et valdôtains", selon le communiqué du Club Med.

Un peu plus loin, les cinq espaces du restaurant Mont Valaisan proposent une ambiance et des décors différents, s’inspirant de la vie en montagne.



Hotels Econews- 4, rue des Tennerolles, 92210 Saint-Cloud. Mail:jfb@hotelseconews.com Copyright hotelseconews.com Mentions légales