Accueil > actualités reportages > La vie des hotels > Le lin : une plante respectueuse de l’environnement

Le lin : une plante respectueuse de l’environnement

Cette matière omniprésente dans notre quotidien, ne représente pourtant que 1% des fibres textiles dans le monde ! On la retrouve pourtant dans le linge de maison, dans le tissu d’ameublement, les vêtements...

La plante et sa provenance

Dans le lin tout est bon ! Ses tiges servent à fabriquer du fil, naturel et solide, ce fil sert à son tour à confectionner la toile de lin, tissu solide, léger et confortable, la graine peut être consommée germée, ou pressée pour obtenir de l’huile, qui entre également dans la composition des peintures à l’huile. On le reconnait grâce à sa fleur tantôt bleutée, tantôt blanche. Ses tiges pouvant atteindre un mètre de haut peuvent aussi être utilisées comme paillis de culture.

D’où vient le lin ? Loin de chez nous ? Non, le lin n’est pas une plante exotique. Sa seule fibre textile végétale est issue de notre continent, le lin est une exception européenne : 80% de la production mondiale en provient... Pourtant, près de 8 européens sur 10 l’ignorent ! Fibre désirable, le lin répond aux attentes d’un consommateur qui clame sa quête d’éthique et de traçabilité : nombreux se disent prêts à payer davantage pour un produit en lin européen certifié. Pour bon nombre de personnes, le lin est cultivé au-delà des frontières européennes, et beaucoup n’en connaissent tout simplement pas l’origine. Pourtant L’ Europe, en est le premier producteur mondial avec 137 650 tonnes, et 71 000 ha cultivés (récolte 2013). Quant à la France, elle en assure à elle seule 80% de la production.

Le lin écologiquement remarquable

Une agriculture de proximité dont l’ancrage européen résulte de la rencontre non reproductible ailleurs dans le monde entre le savoir-faire inaliénable des liniculteurs, des terroirs uniques et des atouts géo-climatiques tempérés et humides. Une réalité méconnue : le lin européen est garanti sans OGM, un engagement signé par tous les producteurs de la CELC (Confédération Européenne du Lin et du Chanvre) dans la Charte European Flax.

Le lin est écologiquement remarquable, et c’est avant tout une fibre éco responsable : zéro déchet, zéro irrigation, zéro défoliant, zéro OGM !   

  • L’empreinte environnementale de la culture du lin, c’est : 

- 650 000 millions de m3 d’eau qui seraient consommés si les champs de lin étaient remplacés par la culture du coton, soit l’équivalent de la consommation d’une ville comme Anvers ;

- 450 000 tonnes d’émissions de gaz à effet de serre CO2 évitées ;

- 50 000 tonnes d’équivalent pétrole économisées ;

- 390 tonnes de produits phytosanitaires économisées. 

Une demande essentiellement textile qui s’exprime à 60% dans la mode et opère un retour remarqué dans l’Art de Vivre (57% linge de maison, 41% décoration, 35% linge de bain) où ses usages sont démultipliés ; bouscule l’industrie des composites en fibre végétale à haute performance. De la silhouette vestimentaire au design le plus épuré, du canapé ou des rideaux aux linges de lit et de table, du peignoir à la raquette de tennis, le lin est omniprésent. 

Une origine Europe du lin avec deux marques certifiées

La filière européenne apporte des réponses claires. Les marques European Flax® – visa qualitatif d’un lin fibre européen de qualité premium tous débouchés – et Club Masters of Linen® – sceau textile de la traçabilité et de l’excellence européenne sont autant de réassurances proposées au consommateur. Ces deux marques griffent les produits en lin à tous leurs stades de transformation, jusqu’au produit fini et se retrouvent sur l’étiquetage dans les lieux de vente.



Hotels Econews, 1, rue de Crillon, 92 210 Saint-Cloud. Mail:jfb@hotelseconews.com Copyright hotelseconews.com Mentions légales