Accueil > actualités reportages > La vie des hotels > Des robots s’invitent au restaurant !

Des robots s’invitent au restaurant !

La restauration va devenir le royaume de la robotique. Dans le monde entier, des restaurants utilisent déjà des robots aux simples fonctions, mais ce n’est apparemment qu’un début !

Ce n’est plus de la science fiction, les robots envahissent petit à petit nos vies. Ces derniers mois, certains travailleurs de la restauration rapide ont organisé des débrayages, se plaignant des bas salaires et de l’absence d’avantages. Mais une nouvelle tendance laisse à penser qu’ils vont avoir à faire à une concurrence qui ne se soucient pas du nombre d’heures travaillées , ou de ce qu’ils sont payés. Des chaînes de restauration rapide au Japon, en Chine et en Grande-Bretagne ont commencé à piloter l’utilisation de robots pour cuisiner des repas. En effet, pour les tâches ingrates et répétitives les "humanoïdes" font très bien l’affaire. Et l’histoire est des plus sérieuse. Selon une étude McKinsey, intitulé technologies de rupture : des avancées qui changeront la vie, le commerce et l’économie mondiale »il est dit dans ce document de 180 pages, que douze innovations listées, sont capables de modifier le monde à l’horizon 2025 et indique que les robots devraient capter plus de 10% des emplois dans le domaine des services d’ici à 2025.

Des exemples en Grande Bretagne, Chine et Japon

Des chaînes de fast food au Japon, en Chine et même en Grande-Bretagne ont commencé à mettre en place des robots dans leurs cuisines. Nous avions les exemples des robots Chef Cui qui cuisinent des nouilles dans des restaurants chinois – plus de 3000 unités ont été vendues -, ou la société américaine Momentum Machines qui développe une chaîne de cuisine entièrement robotisée capable de sortir 360 hamburgers par heure !En effet, les chiffres sont alléchants : le robot Chef Cui ne coûte que 2.000 $ à l’achat alors qu’un chef cuisinier est payé 4.700 $ par an en Chine. De plus, un robot peut découper les ingrédients au millimètre près en répétant ces gestes des centaines de milliers de fois sans fatigue. De son côté, Momentum Machines assure que son système peut faire économiser 135.000 $ par an de charges salariales à un restaurant de hamburgers.

L’humain part en guerre

Des voix commencent à se faire entendre aux Etats-Unis, contre l’arrivée des robots dans les entreprises et commerces. John Curley, un journaliste américain d’une radio de Seattle a par exemple lancé le débat à l’antenne puis sur Internet au sujet du devenir des employés peu qualifiés. Une chose est certaine, l’homme ne sera pas remplacé par la machine mais il devra s’y adapter. Maintenant, reste à savoir s’il sera prêt à accepter le changement et comment ce changement lui sera présenté. Une des réponses est à chercher du côté de la cobotique, la robotique collaborative, avec des exemples de robots comme Baxter ou les robots de Rb3d, où l’homme s’associe à la machine dans un travail d’entraide mutuelle.



Hotels Econews, 1, rue de Crillon, 92 210 Saint-Cloud. Mail:jfb@hotelseconews.com Copyright hotelseconews.com Mentions légales