Accueil > Eau, air, énergie, déchets > Généralités > Des sites touristiques resteront bien éclairés

Des sites touristiques resteront bien éclairés

Dans la suite du Grenelle de l’Environnement, un arrêté initié par l’ancien gouvernement venant d’être publié au Journal Officiel, défini de nouvelles règles pour réduire la consommation d’énergie. Ainsi, bureaux , magasins, bâtiments publics, ou encore des façades de monuments devront être plongés dans le noir dès une heure du matin à partir du 1er juillet.

Le "Earth Hour", l’événement planétaire mondial organisé par le WWF qui demande au citoyens, aux pouvoirs publics, aux villes et entreprises d’éteindre leurs lumières vient d’être copié par l’état. En effet, cette mesure de sobriété énergétique assez consensuelle demande "l’extinction des feux" générale. Le ministère prévoit néanmoins des dérogations accordées par le préfet pour la veille des jours fériés, les illuminations de Noël, lors d’événements nocturnes locaux mais surtout "dans les zones touristiques d’affluence exceptionnelle ou d’animation culturelle permanente". Les hôtels ne seront pas non plus concernés par cette mesure, mais par soucis de préserver leurs propres économies et l’environnement, les établissements hôteliers peuvent très bien suivre le mouvement en éteignant leurs façades de 1h à 7h du matin à l’exception peut-être de l’enseigne.

Pour quelles économies ?

La fin de ces éclairages, souvent symboles d’un gaspillage d’électricité, doit selon le ministère permettre de réduire la consommation française de près de 2 térawattheures (Twh) par an, ce qui correspond aux besoins de 750.000 foyers. 

Les mesures doivent également permettre de réduire les impacts environnementaux (migration ou reproduction des animaux par exemple), voire sur les cycles humains du sommeil. "Les orientations générales du texte vont dans le bon sens", se sont réjouis l’ANPCEN-Préservons la Nuit et France Nature Environnement dans un communiqué, appelant néanmoins à la vigilance sur les exceptions.

Ne pas pénaliser certaines zones touristiques

Ainsi, certaines zones de 41 communes vont bénéficier d ’une dérogation aux nouvelles restrictions de l’éclairage de nuit selon une liste fournie par le ministère de l’écologie :

 Auvergne : Ambert, Ceyrat, Clermont-Ferrand (quartiers du centre ancien et du port), Saint-Genes, Saint-Alyre, Fontgiève, Montferrand, Orcet, Queille, Ravel, Saint-Sandoux, Cournon d’Auvergne, Issoire (Puy-de-Dôme) 

 Bretagne : Pouldreuzic (bourg et Penhors), Ploneour-Lanvern (bourg et différents lieux), Concarneau (centre-ville et ville close), Benodet (Finistère), Dinard (centre-ville et centre du quartier Saint-Enogat), Cancale (centre-ville), Saint-Malo (secteur intra-remparts) 

 Centre : Chartres (Eure-et-Loir), Bourgueil, Chinon (Indre-et-Loire), Orléans (Loiret) pour rue des Halles et adjacentes, place de la Loire, quai du Châtelet) 

 Champagne-Ardenne : Giffaumont-Champaubert (Marne) pour le port sur le lac du Der    Haute-Normandie : Le Havre (Seine-Maritime) pour le périmètre élargi de la ville basse 

 Ile-de-France : Paris (rue de Rivoli, Place des Vosges et rue des Francs-Bourgeois, rue d’Arcole, avenue des Champs Elysées, Viaduc des arts, partie du boulevard St Germain entre la place St Germain et les St Pères, et le quartier de la butte Montmartre), Serris (Seine-et-Marne) pour la Vallée Shopping Village, Puteaux, Courbevoie (Hauts-de-Seine) pour le quartier de la Défense, Saint-Denis (Seine-Saint-Denis) pour le quartier de la Basilique et le quartier du Stade de France 

 Languedoc-Roussillon : Montferrand (Aude) pour le site de Naurouze 

 Nord-Pas-de-Calais : Saint-Jans-Cappel (Nord) pour le site du Mont-Noir, Wambrechies, Arras (Pas-de-Calais) pour le centre ville

 Pays-de-la-Loire : Laval (Mayenne) pour le Vieux Laval    Poitou-Charentes : Vouille et Aiffres (Deux-Sèvres) pour l’aire autoroutière des Ruralies    Provence-Alpes-Côtes d’Azur : Marseille (Bouches-du-Rhône) pour le centre touristique, Nice (Alpes-Maritimes) pour partie du centre-ville, partie de la Promenade des anglais et Vieux Nice, Cagnes-sur-Mer (Alpes-Maritimes) pour zone partielle, Vence (Alpes-Maritimes) pour zone partielle, Cannes (Alpes-Maritimes) pour centre ville et Cannes-la-Bocca. 

Rhône-Alpes : Lyon (Rhône) pour Vieux Lyon et Fourvière et Macot-la-Plagne (Savoie) pour la station de La Plagne.



Hotels Econews, 1, rue de Crillon, 92 210 Saint-Cloud. Mail:jfb@hotelseconews.com Copyright hotelseconews.com Mentions légales