Accueil > actualités reportages > La vie des hotels > Dur, dur, pour l’hôtellerie française !

Dur, dur, pour l’hôtellerie française !

Selon In Extenso Tourisme, Culture & Hôtellerie, le mois d’août a été catastrophique pour de nombreuses destinations françaises, à commencer par Paris. La baisse du chiffre d’affaires hébergement des hôtels du segment milieu de gamme de la capitale a atteint 28%. La chute se chiffre même à moins 42% pour ceux de la catégorie Luxe et Palace.

Les hôtels d’Ile-de-France et des grands pôles de la Côte d’Azur (Nice, Cannes, Monaco) ont également été touchés, en particulier pour le haut de gamme et le luxe. Après l’attentat du 14 juillet à Nice, les hôteliers de cette partie du littoral méditerranéen ont enregistré de nombreuses annulations sur la deuxième quinzaine de juillet et sur le mois d’août.

Partout, la baisse combinée de la fréquentation (en premier lieu des visiteurs internationaux, individuels ou en groupe) et des prix moyens a produit un effet délétère sur les RevPar (revenus par chambre disponible à la réservation).

Le poids économique considérable de ces trois régions explique ainsi le recul quasi général du marché français sur les huit premiers mois de l’année, selon les dernières données de l’observatoire In Extenso Tourisme, Culture & Hôtellerie.

Seules une majorité de villes de province, en particulier sur les zones littorales voient leur activité, tout segment confondu, se maintenir voire légèrement progresser. Une progression devenant même importante pour le segment Luxe, crédité d’une croissance de 12 % de son RevPar par In Extenso.

Le dernier quadrimestre ne suffira pas à inverser cette tendance baissière. Néanmoins, selon le cabinet, une partie au moins du retard pourrait être comblée. "Le retour de clientèles affaires, le calendrier événementiel sur certaines zones peut laisser quelques espoirs (Maison et Objet, Biennale, Fashion Week etc. à Paris, Salon de l’Union sociale pour l’habitat à Nantes, …).



Hotels Econews, 1, rue de Crillon, 92 210 Saint-Cloud. Mail:jfb@hotelseconews.com Copyright hotelseconews.com Mentions légales