Accueil > actualités reportages > La vie des hotels > Éclaircie en vue pour l’hôtellerie française en 2015

Éclaircie en vue pour l’hôtellerie française en 2015

L’hôtellerie française a pâti en 2014 d’un recul marqué du chiffre d’affaires dans les catégories économiques et d’une quasi-stagnation de l’activité sur les autres gammes, selon une étude publiée vendredi qui prévoit une "éclaircie" cette année.

L’hôtellerie d’entrée de gamme a poursuivi la baisse du chiffre d’affaires engagée les années passées, avec un revenu par chambre disponible (RevPar) en recul de 2% en économique et de 3,5% en super-économique par rapport à 2013, selon l’étude Deloitte/In Extenso.

Ce segment a été pénalisé par une conjoncture économique morose et le relèvement de la TVA de 7 à 10%, précise ce bilan sur les tendances de l’hôtellerie.

L’hôtellerie du milieu de gamme au luxe a poursuivi une phase de quasi-stabilisation déjà engagée en 2013. "Les clientèles d’affaires ont continué à réduire leurs déplacements et à serrer les budgets hôtels, le tout, dans un contexte de concurrence exacerbée avec des modes d’hébergement alternatif", souligne le document.

Le haut de gamme enregistre une hausse de 1,5% tandis que le RevPAR dans la catégorie luxe stagne à 0,2% par rapport à 2013. Pour 2015, l’étude prévoit "une éclaircie sur toutes les gammes" notamment grâce à un taux de change favorable euro/dollar et une hausse de la demande, mais "sous réserve d’un environnement sécuritaire qui n’empire pas", explique à l’AFP Philippe Gauguier chez in Extenso.  L’embellie devrait se traduire par une hausse comprise entre 1% à 3% dans l’hôtellerie du luxe et de 1,5% à 3% dans le marché milieu de gamme. L’étude table sur une "confirmation de la reprise" dans le haut de gamme avec une amélioration attendue entre 2 et 4%.

Sur le segment bas de gamme, les perspectives de croissance sont bien plus modestes, avec une augmentation prévue du RevPAR comprise dans une fourchette de 0 à 2% en économique et un recul de 2,5% à la stagnation sur le marché super-économique.

Les prix d’une chambre en catégorie super-économique se situe autour de 40 et 45 euros, l’économique entre 50 et 70 euros, le milieu de gamme entre 85 et 120 euros, le haut de gamme entre 160 et 180 euros et le luxe entre 220 et 500 euros, selon M. Gauguier.



Emplois hôteliers

SortirDuPetrole.com

Hotels Econews- 4, rue des Tennerolles, 92210 Saint-Cloud. Mail:jfb@hotelseconews.com Copyright hotelseconews.com Mentions légales