Accueil > actualités reportages > Comprendre > Eco-systèmes a recyclé 69 millions d’appareils en 2017

Eco-systèmes a recyclé 69 millions d’appareils en 2017

L’éco-organisme Eco-systèmes indique avoir collecté et recyclé 533.640 tonnes de DEEE en 2017, soit l’équivalent de 69,1 millions d’appareils électriques usagés.

Une hausse de tonnage de 3,2% qui permet de dépasser le cap des 10 kg par habitant atteint l’an passé. Le taux global de collecte de 50% atteint en 2017 passe en deça de l’objectif réglementaire français de 52% mais reste supérieur à l’objectif européen de 45%.

Ce sont les petits appareils électriques qui affichent la plus grosse progression en 2017, avec un tonnage collecté en hausse de 13,5%. La collecte du gros électroménager hors-froid progresse pour sa part de 8,6% notamment grâce à la diversification des canaux de collecte mis en œuvre par Eco-systèmes depuis 3 ans. A cet effet, l’éco-organisme s’est rapproché des entreprises de recyclage de métaux et des opérateurs de broyage pour qu’ils s’engagent dans une démarche de qualité et de traçabilité approfondies. « Cette démarche a permis d’aboutir à 432 contrats signés », se félicite Eco-systèmes. La collecte des gros appareils de froid a aussi augmenté de 5,8% en 2017.

Ecrans et portables

Du côté des écrans cathodiques et plats, la collecte 2017 révèle un pic de déstockage massif et exceptionnel des écrans cathodiques, essentiellement du au passage à la TNT HD en 2016. « Le gisement résiduel d’écrans cathodiques continuera de disparaitre progressivement des foyers français en 2018 et au-delà », analyse l’éco-organisme. « Ce basculement technologique entraîne une augmentation de la proportion d’écrans plats collectés, qui atteint aujourd’hui 16,4% de la collecte du flux écrans. Sachant que le poids moyen d’un écran cathodique est trois fois plus élevé que celui d’un écran plat, le tonnage collecté est beaucoup moins élevé pour un même nombre d’appareils ». Restent les vieux téléphones portables, enjeu stratégique pour Eco-systèmes qui estime le gisement entre 11 et 30 millions d’unités. A ce titre, l’éco-organisme a organisé, à titre expérimental, 40 événements solidaires de proximité en milieu ultra urbain, en garantissant efficacement la traçabilité des appareils à tous leurs anciens propriétaires. Les 4 500 mobiles collectés ont permis d’alimenter l’activité réparation des Ateliers du Bocage, membre du mouvement Emmaüs. « Des opérations étendues à d’autres régions en 2018 », annonce Eco-systèmes.

Objectifs 2018

Autre objectif pour 2018 : la lutte contre les transferts transfrontaliers illégaux. « Nous restons aux côtés des Pouvoirs Publics français pour que la prise en charge des appareils usagés soit assurée et garantie par la filière agréée », annonce Eco-systèmes. Pour ce faire, le marquage des appareils en déchetteries, la mise en place de l’interdiction des transactions en liquide sur les métaux et la saisie de la justice en cas de vols avérés de DEEE, seront mis en œuvre en France. « Ces mesures ne seront véritablement efficaces que lorsque l’Europe les aura étendues à l’ensemble des pays membres », insiste l’éco-organisme. Enfin, réuni au sein d’ESR avec Récylum depuis le 1er janvier 2018, Eco-systèmes annonce la mise en place progressive de "synergies" qui « permettront d’atteindre les ambitieux objectifs réglementaires de collecte et poursuivre le développement d’une filière à haute valeur ajoutée », conclut le communiqué.



TOUS LES ECO-PROFESSIONNELS

SortirDuPetrole.com

Hotels Econews, 1, rue de Crillon, 92 210 Saint-Cloud. Mail:jfb@hotelseconews.com Copyright hotelseconews.com Mentions légales