Accueil > Eau, air, énergie, déchets > Généralités > Emballage : un marché en progression pour les canettes entièrement (...)

Emballage : un marché en progression pour les canettes entièrement recyclables

La percée des canettes métalliques sur le marché français des contenants de boisson se confirme, malgré une conjoncture assez morose de la consommation. Sur les neuf premiers mois de l’année, le nombre de boîtes-boisson remplies a bondi de 8,7 % par rapport à 2013.

La boîte-boisson en métal légère, pratique, et recyclable à l’infini séduit les consommateurs. Selon les chiffres du BCME (Beverage Can Makers Europe), les ventes en magasin ont progressé de 2,4 % en volume sur un an. Sa part de marché atteint désormais 20,9 % (contre 20,1% en 2012) en volume sur l’ensemble des deux principaux marchés des soft drinks et de la bière, par rapport aux autres packagings. Elle est également en croissance en restauration hors foyer à +1,4 %, alors que le marché affiche un recul de 2 %. Pourtant, dans les années 1990, ce conditionnement était assez boudé des Français, mais en moins de 20 ans, chaque Français est passé d’une consommation annuelle moyenne de 17 à 71 canettes, permettant à la France de ne plus être à la traîne des autres grands pays d’Europe. Elle tirerait même plutôt le marché avec sa production en forte hausse cette année. Ainsi, entre janvier et septembre 2014, les industriels français ont conditionné un total de 4 milliards de boîtes-boisson, soit 320 millions de plus, plaçant l’hexagone au sixième rang européen.

Moins de matière pour économiser la ressource

La canette en métal n’est pas un produit nouveau, puisqu’elle fêtera ses 80 ans l’année prochaine, mais son histoire est jalonnée d’innovations. En plus d’un allégement constant, l’épaisseur de sa paroi ne fait plus que 73 microns, elle procure un large choix de formats et de multiples design. Les couvercles peuvent recevoir différents systèmes d’ouverture, refermable ou pas, et les parois peuvent se parer de surfaces en relief, avec les techniques d’embossage, de revêtements velours ou satinés, d’impression haute définition, avec des encres tactiles.

Recycler toujours plus

En acier ou en aluminium, et ce n’est pas la moindre de leurs qualités, les boîtes-boisson ont des capacités de recyclage presque infinies. Une fois collectée, la canette ne met guère plus de 60 jours pour revenir en magasin. Pourtant, une partie atterrit encore en incinérateur, ou pire en décharge du fait du manque d’équipement. Sur les 244 centres, seule une centaine est équipée de machine à courant de Foucault, capable de différencier l’aluminium. Et la restauration hors foyer est le plus souvent en dehors des réseaux de collecte ! C’est pourquoi, la filière regroupée sous la bannière du GIE La Boîte Boisson a lancée en 2010 l’opération "chaque canette compte". De plus, le GIE La Boîte Boisson, annonce un partenariat renforcé qu’il vient de conclure avec Eco-Emballages. Objectif  : recycler huit canettes sur dix d’ici à 2020, contre deux sur trois actuellement.



SortirDuPetrole.com

Hotels Econews- 4, rue des Tennerolles, 92210 Saint-Cloud. Mail:jfb@hotelseconews.com Copyright hotelseconews.com Mentions légales