Accueil > actualités reportages > La vie des hotels > Tourisme : le voyage responsable pèse de plus en plus lourd

Tourisme : le voyage responsable pèse de plus en plus lourd

Encore une preuve supplémentaire indiquant que la demande est forte pour le voyage responsable : Une nouvelle méta-analyse de plusieurs dizaines d’enquêtes sur le tourisme et des études récentes sur le marché, démontrent la reconnaissance croissante parmi les professionnels et les consommateurs de l’importance du voyage responsable. L’analyse par le Center for Responsible Travel (CREST), une organisation à but non lucratif dont le siège est à Washington DC et affiliée à l’Université de Stanford, affiche également des preuves solides que le voyage responsable est "bon pour le bilan économique."

Embarquement immédiat vers un tourisme responsable

L’étude CREST, a examiné un large éventail d’enquêtes et d’études réalisées au cours des cinq dernières années pour évaluer l’engagement d’un tourisme responsable, qui est un voyage qui minimise les impacts négatifs sur l’environnement, en apportant des avantages économiques aux communautés d’accueil, et en préservant les ressources naturelles et culturelles des destinations. Par exemple, une étude inédite d’Harvard Business School a constaté que les entreprises qui ont adopté des politiques environnementales, sociales et de gouvernance dans les années 1990 ont surpassé celles qui n’en avaient pas, tandis qu’une enquête Nielsen a révélé que 66 % des consommateurs du monde entier préfèrent acheter des produits et services auprès d’entreprises qui ont mis en œuvre des programmes visant à préserver l’environnement. Ainsi, 93% des lecteurs de Condé Nast Traveler ont déclarés que les agences de voyage devrait intégrer dans leurs offres la protection de l’environnement. Ces résultats coïncident avec deux étapes importantes dans la croissance de l’industrie du voyage : pour la première fois, le nombre de touristes internationaux a dépassé le milliard en 2012 et les recettes du tourisme ont dépassé 1 billion de dollars en 2011. Selon les analyses du CREST, la croissance de l’industrie du tourisme a été importante grâce à l’intérêt grandissant pour le voyage responsable parmi les voyageurs d’affaires et de loisirs, ainsi que pour les entreprises.

Au cours de la dernière décennie, CREST a régulièrement procédé à des analyses similaires sur les tendances du tourisme et sur les statistiques. Jamais auparavant il n’y a eu une telle abondance de preuves démontrant que socialement, et écologiquement, voyager responsable est désormais entré dans une période de maturité. Il s’adresse à tous les les groupes d’âge et de revenus, ainsi qu’aux différents types de tourisme et de destinations dans le monde entier. 
Bien que l’étude CREST s’appuie largement sur des études et enquêtes récentes menées aux États-Unis, elle cite également les conclusions d’autres pays, dont la Russie, la Namibie, le Botswana, la Nouvelle-Zélande, le Costa Rica, l’Allemagne, Royaume-Uni et ailleurs en Europe et dans les deux Amériques. Il note en outre une série de changements de style de vie, et des préférences qui renforcent une tendance croissante vers le voyage responsable. Il s’agit notamment de la nécessité de répondre à la demande des consommateurs plus respectueux de la nature et de ses ressources, en quête d’authenticité et de tourisme expérientiel, d’épanouissement, avec un intérêt croissant pour des vacances pendant lesquelles on s’investit dans du bénévolat pour des causes qui tiennent à coeur.

"Le tourisme responsable fait partie intégrante de l’industrie touristique, embrassant tout le secteur, il n’est pas une option, mais une condition de sa croissance", à déclaré Luigi Cabrini, Directeur de l’Organisation mondiale du tourisme pour le développement durable. Il ajoute : "Les récentes recherches des Nations Unies soulignent que l’investissement dans la durabilité comme réduire les coûts de l’énergie, de l’eau et des déchets, valoriser la biodiversité, protéger les écosystèmes et le patrimoine culturel, répondent à une demande croissante des voyageurs tournés vers le tourisme vert".

L’étude CREST est approuvé par l’Organisation mondiale du tourisme (OMT), Global Sustainable Tourism Council, et six autres organismes de tourisme.



Hotels Econews, 1, rue de Crillon, 92 210 Saint-Cloud. Mail:jfb@hotelseconews.com Copyright hotelseconews.com Mentions légales