Accueil > Eau, air, énergie, déchets > Généralités > Éolien et solaire battent des records de production au premier trimestre (...)

Éolien et solaire battent des records de production au premier trimestre 2019

Selon le Panorama de l’électricité renouvelable, les parcs éolien et solaire ont battu leurs records de production. Au premier trimestre 2019, les énergies renouvelables ont couvert plus de 20 % de la consommation électrique française.

Les énergies renouvelables en France continuent de prendre de l’ampleur. Au premier trimestre 2019, les parcs éolien et solaire ont chacun battu leurs records de production, selon le Panorama de l’électricité renouvelable établi par cinq acteurs de l’énergie (SER, RTE, Enedis, Adeef et l’Agence Ore). Concernant l’éolien, la filière a pour la première fois dépassé la barre des 10 TWh produits, soit une hausse de 2,8 % par rapport aux trois premiers mois de l’année dernière. Sur le seul mois de mars, le taux de couverture de la consommation par l’énergie éolienne se situe au dessus des 10 %. Au total, la puissance du parc éolien s’élève à 15.352 MW, dont 243 MW raccordés entre janvier et mars. Pour rappel, l’objectif à fin 2023 fixé par la Programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE) est compris entre 21.800 MW et 26.000 MW. A moindre mesure, l’électricité produite par le solaire atteint 2,3 TWh sur le premier trimestre, soit une hausse impressionnante de +50,8 % par rapport à l’année dernière. Sur un an, la production monte à 11 TWh, couvrant un peu plus de 2 % de la consommation des Français. Sur les trois premiers mois de 2019, 157 MW ont été reliés au parc solaire, faisant grimper sa puissance totale à 8.684 MW, encore loin de l’objectif de la PPE. A fin 2023, la filière devra atteindre un total situé entre 18.200 MW et 20.200 MW.

Plus de 20 % de la consommation électrique couverte par les énergies renouvelables

Autre record, la production de bioénergies électriques dépasse pour la première fois les 2 TWh, représentant une hausse de 4,4 %. Au total, la puissance de son parc est de 2.043 MW. De son côté, l’hydroélectrique a fourni 14,1 TWh, en forte baisse de -30,4 % par rapport au début de l’année 2018. Cette chute s’explique par la faible pluviométrie de l’hiver selon le Syndicat des énergies renouvelables (SER). Cette dégringolade se mesure aussi sur la puissance du parc. En effet, sur 25.532 MW, seulement 22 MW ont été raccordés au premier trimestre 2019.

Toutes filières confondues, la puissance du parc électrique renouvelable s’élève à 51.610 MW, au 31 mars 2019, dont 439 MW provenant d’installations raccordées en début d’année. Au cours du premier trimestre, les 28,5 TWh produits ont permis de couvrir plus de 20 % de la consommation d’électricité de France. Pour rappel, l’objectif de la transition énergétique est de faire grimper ce taux à 40 % d’ici 2030. "Les réseaux de transport et de distribution continuent d’évoluer pour permettre l’intégration de la production d’électricité renouvelable tout en garantissant la sécurité et la sûreté du système électrique, ainsi que la qualité d’alimentation des consommateurs", conclut le SER.



Emplois hôteliers

SortirDuPetrole.com

Hotels Econews, 1, rue de Crillon, 92 210 Saint-Cloud. Mail:jfb@hotelseconews.com Copyright hotelseconews.com Mentions légales