Accueil > actualités reportages > La vie des hotels > Etre éco-labellisé, ça rapporte de l’argent !

Etre éco-labellisé, ça rapporte de l’argent !

Réduction des dépenses énergétiques, amélioration des conditions de travail, circuits plus courts d’approvisionnement, meilleurs relations avec les fournisseurs, bon positionnement par rapport aux attentes croissantes des clients, fort potentiel de fidélisation… Les avantages de l’éco-labellisation sont une nouvelle fois confirmés par l’Afnor. Et très vite ça rapporte de l’argent.

L’Afnor (Association française de normalisation) a chiffré quelques avantages de l’Eco-label européen pour les professionnels du tourisme titulaires de cette garantie de fonctionnement dans un cadre plus respectueux de l’environnement. Selon elle, il y a 4 grands avantages à se lancer dans l’éco-labellisation : la réduction des dépenses énergétiques (y compris l’eau et les déchets), la mise en place de nouveaux dialogues et d’une amélioration des conditions de travail des employés, la mise en place de circuits courts de distribution avec en plus de meilleures relations avec des fournisseurs impliqués eux aussi dans une dynamique de développement durable, et un bon positionnement face aux attentes croissantes des clients, avec également un fort potentiel de fidélisation.

200 établissements « Eco-label européen » fin 2012

Néanmoins, les hôteliers ne semblent pas encore assez le savoir, et voit toujours dans la labellisation un coût plutôt qu’un rapport financier… On sait par exemple que la France ne comptait qu’environ 200 établissements « Eco-label européen » fin 2012. Par comparaison, rappelons qu’il y en France environ 17000 hôtels, tout compris (hôtels indépendants et chaînes hôtelières).

20% d’économie d’eau en un an, 300 kg de déchets en moins, -18% sur la facture d’énergie…

Selon l’Afnor, les hôteliers titulaires de l’Eco-label européen ont constaté une réduction de 15 à 20 % de leur facture d’eau et d’électricité. Par exemple, un hôtel 3 étoiles de 24 chambres et situé sur le littoral faisait dès la première année une économie de 20% sur l’eau (-18% pour l’énergie) et produisait 300 kg de déchets en moins.

30 % des éco-labellisés notent un impact important du label sur le taux d’occupation

Concernant les attentes de la clientèle, les données de l’Afnor sont elles aussi sans appel :
- 87 % des voyageurs sont prêts à faire confiance à un label garantissant que leur voyage respecte les principes du tourisme durable.
- 56 % des Français sont prêts à payer plus cher leurs vacances vers une destination plus écologique.
- Près de 50 % des voyageurs prennent en compte la certification dans leur choix d’un hébergement touristique. Concernant les touristes étrangers, il s’avère même que cette sensibilité est encore plus importante.
- 30 % des éco-labellisés notent un impact important voire très important du label sur le taux d’occupation… Moralité : être éco-labellisé, ça rapporte bien de l’argent, même si ça en coûte un peu au départ !



Hotels Econews, 1, rue de Crillon, 92 210 Saint-Cloud. Mail:jfb@hotelseconews.com Copyright hotelseconews.com Mentions légales