Accueil > actualités reportages > Initiatives > Extinction des éclairages inutiles la nuit à partir du 1er juillet

Extinction des éclairages inutiles la nuit à partir du 1er juillet

Demandant notamment l’extinction des vitrines de magasins de commerce la nuit de 1 h à 7 h, l’arrêté mis en oeuvre par le ministère de l’Ecologie doit permettre l’économie annuelle de 250 000 tonnes de CO2.

À partir du 1er juillet prochain, les bureaux, commerces et bâtiments sont invités à éteindre les éclairages inutiles la nuit de 1h à 7h du matin.

Pour accompagner cette décision, le ministère de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie lance une campagne d’information, avec affiches et dépliants. Cette mesure doit permettre d’économiser « l’équivalent de la consommation annuelle d’électricité de 750 000 ménages, d’éviter l’émission de 250 000 tonnes de CO2 et de réaliser une économie de 200 millions d’euros ». Elle contribue aussi à la « préservation de la biodiversité en évitant des pollutions lumineuses inutiles ». Selon le ministère, la mise en œuvre de cet arrêté du 25 janvier 2013 fait de la France l’un des pionniers en Europe dans ce domaine. 

L’arrêté prévoit les dispositions suivantes :

- Extinction des vitrines de magasins de commerce ou d’exposition au plus tard à 1h du matin, ou une heure après la fin d’occupation des locaux, et pourront être rallumées à partir de 7 heures du matin ou une heure avant le début de l’activité.


- Extinction des éclairages des façades des bâtiments au plus tard à 1 heure du matin et ne pourront être allumés avant le prochain coucher du soleil.


- Extinction de la lumière des bureaux au plus tard une heure après avoir quitté les locaux. Toutefois, des dérogations aux horaires d’illumination des façades d’immeubles non résidentiels et à ceux de l’éclairage des vitrines de magasins de commerce ou d’exposition sont possibles par arrêté préfectoral, notamment pour question de sécurité. Est bien sûr exclu du champ de cet arrêté la publicité lumineuse et les enseignes lumineuses qui doivent s’éteindre entre 1 heure et 6 heures depuis le 1er juillet 2012.



Hotels Econews, 1, rue de Crillon, 92 210 Saint-Cloud. Mail:jfb@hotelseconews.com Copyright hotelseconews.com Mentions légales