Accueil > actualités reportages > La vie des hotels > Fleur Pellerin chargée du développement du tourisme

Fleur Pellerin chargée du développement du tourisme

Fleur Pellerin est nommée secrétaire d’Etat au Commerce Extérieur et au Tourisme dans le nouveau gouvernement de Manuel Valls. Très appréciée pour son action au sein du ministère de l’Economie Numérique, elle avait bénéficié d’un courant de sympathie entraînant une forte mobilisation de la communauté des investisseurs et des acteurs des nouvelles technologies

Rendu officiel hier, le secrétariat d’Etat au Commerce Extérieur, au Développement du Tourisme et aux Français de l’Etranger lui incombera. Ce secrétariat dépend du ministre des Affaires étrangères et du Développement international, Laurent Fabius. 

A l’annonce de cette nomination, les syndicats du secteur de l’hôtellerie et de la restauration ont rapidement réagi. Ainsi, l’Union des métiers et des industries de l’hôtellerie (UMIH) a déclaré dans un communiqué : " La promotion du tourisme est indispensable et nous la réclamions depuis longtemps, mais l’économie liée au tourisme qui représente 135 milliards d’euros de chiffre d’affaires, 7% du PIB, 2,2 millions d’emplois non délocalisables ne peut se réduire uniquement à la promotion de la France à l’étranger." Roland Héguy, le président, poursuit en soulignant que le secteur dépend aussi grandement de la consommation "domestique", c’est-à-dire des Français qui font du tourisme en France. Il ajoute :"L’activité des professionnels cafetiers, hôteliers, restaurateurs et des établissements de nuit -qui représentent 60% de l’économie touristique – est liée aux arrivées internationales, mais également et surtout à la consommation domestique. Il ne faudrait pas l’oublier. Le tourisme, c’est un levier de croissance et un secteur fortement pourvoyeur d’emplois. Ce sont des centaines de milliers d’entreprises « Made in France » qui jouent un rôle déterminant pour l’aménagement du territoire et pour le maintien du lien social."

Pour le GNI (Groupement national des indépendants) qui regroupe la Fagiht et le Synhorcat, il a fait savoir que :" "Si l’exigence de vendre la destination France à l’étranger justifie un rattachement (au ministère des Affaires étrangères), nous restons inquiets quant aux disponibilités qu’il restera à la ministre pour traiter des dossiers de nos professionnels en France, alors même qu’elle devra s’occuper du commerce extérieur", ainsi que des Français de l’étranger."Tout en déplorant que ce remaniement intervient alors que les Assises du tourisme lancées par Sylvia Pinel devaient prochainement aboutir à des mesures concrètes pour faire du tourisme en France le leader européen. "Espérons que la nouvelle secrétaire d’Etat au Commerce extérieur en charge de la promotion du Tourisme, Fleur Pellerin aura à cœur de mener à termes le processus engagé et prendre les dispositifs législatifs et réglementaires indispensables à la concrétisation des propositions faites par le GNI et l’ensemble des acteurs du tourisme." 

Le GNI compte sur Fleur Pellerin (ex-ministre déléguée en charge du Numérique) pour défendre auprès d’Arnaud Montebourg, ministre de l’Economie, du Redressement productif et du Numérique et d’Axelle Lemaire, secrétaire d’Etat au Numérique, "le travail de moralisation d’internet dans le secteur du tourisme, et mettre un terme aux pratiques illicites et abusives des OTA’S, ces agences de réservation en ligne et encadrer les sites d’opinion."

Concernant la baisse des charges sociales, salariales comme patronales, annoncées mardi par le Premier ministre, Manuel Valls le GNI se félicite des décisions prisent qui redonneront du pouvoir d’achat aux salariés après l’amputation de celui-ci par la suppression des exonérations fiscales des heures supplémentaires et la taxation des mutuelles, et que ces futures dispositions amélioreront également la compétitivité des entreprises.



Hotels Econews, 1, rue de Crillon, 92 210 Saint-Cloud. Mail:jfb@hotelseconews.com Copyright hotelseconews.com Mentions légales