Accueil > Installations et fournitures > Parties extérieures > Google veut vous aider à passer au solaire avec Sunroof

Google veut vous aider à passer au solaire avec Sunroof

Google a lancé récemment "Project Sunroof", un nouvel outil en ligne qui tient compte de l’orientation du bâtiment, des ombres portées, des statistiques météo pour l’installation de panneaux solaires photovoltaïques et qui calcule les économies réalisables grâce à eux.

Aider les propriétaires à installer des panneaux photovoltaïques

Ce nouveau projet pourrait bien avoir un impact très significatif sur le marché du solaire photovoltaïque. Cette application en ligne se sert des données de Google Map pour aider ses utilisateurs à décider s’ils doivent avoir recours au solaire pour leur alimentation en énergie.

Grâce aux images satellite de haute résolution, Project Sunroof calcule le degré d’ensoleillement des bâtiments en tenant compte des éléments tels que les ombres projetées par les arbres ou les immeuble alentour, l’orientation du toit et le climat. Il indique ainsi le montant des économies que l’utilisation du solaire pourrait permettre et dirige ses utilisateurs vers le fournisseur de matériels solaires le plus proche. "Je suis toujours surpris par le nombre de gens que je rencontre qui pensent :"mon toit n’est pas assez ensoleillé pour l’énergie solaire" ou "le solaire est trop cher’", a expliqué lundi 17 août, Carl Elkin, chef ingénieur du "projet Sunroof". "Beaucoup d’entre eux laissent sûrement passer une chance d’économiser de l’argent et d’être écolo", ajoute-t-il.

Guider des consommateurs souvent confus

Dans sa vidéo de lancement, Google parle du soleil, "cette station de production d’électricité géante, qui donne de l’énergie gratuite", énergie dont peu de gens profitent. Beaucoup de personnes souhaiteraient en effet bénéficier de l’énergie solaire mais sont submergées par des questions auxquelles elles ont parfois du mal à répondre : "Combien vais-je économiser ? Qui peut installer mes panneaux ? De quelle surface ai-je besoin ?"

À partir des questions fréquemment posées sur le moteur de recherche, un des ingénieurs a donc eu l’idée de combiner les données existantes pour développer ce nouveau service. Il s’agit d’un "projet 20 %", car les employés de Google sont autorisés à consacrer 20 % de leur temps à développer des idées personnelles.

Utiliser les données existantes

Le principe est simple. Il suffit d’entrer quelques informations comme votre adresse et votre facture moyenne d’électricité. Google peut ensuite calculer très précisément l’ensoleillement de votre toit et vous donner une taille recommandée pour votre installation solaire, une estimation des économies réalisées, les différents moyens de financer l’installation et finalement recommander quelques installateurs de votre région. Google dispose pour cela d’un atout considérable, celui d’avoir sous la main des données très précises sur des sujets très variés, données qu’il peut combiner à volonté pour assurer la performance des services qu’il développe. Historiques météo, cartographie, modélisation 3D des bâtiments, position du soleil, Google a tout pour que Sunroof devienne un outil incontournable, même s’il sera difficile de remplacer un diagnostic énergétique complet réalisé par un expert.

Le service Sunroof n’est pour l’instant disponible en test que dans trois villes des États-Unis : Boston (Michigan), San Francisco et Fresno (Californie). Mais Google envisage bien l’étendre "dans l’ensemble des États-Unis et peut-être même le monde entier."



Hotels Econews, 1, rue de Crillon, 92 210 Saint-Cloud. Mail:jfb@hotelseconews.com Copyright hotelseconews.com Mentions légales