Accueil > actualités reportages > La vie des hotels > Hôtellerie : beau mois de mai en province alors que Paris-ile de France (...)

Hôtellerie : beau mois de mai en province alors que Paris-ile de France reste maussade

Les performances hôtelières françaises sont en recul à peu près partout en avril françaises relevées en mai par In Extenso TCH sont au contraire en hausse dans la majorité des destinations de province, mais contrastées en Côte d’Azur et de nouveau nettement en baisse à Paris et sur l’Ile-de-France.

Après un mois d’avril uniformément en recul, les contrastes des performances selon les territoires sont frappants. Malheureusement, la zone francilienne continue de payer durement les effets des attentats répétés depuis le début 2015 à Paris, ou encore à Bruxelles. L’ensemble des segments de clientèles sont concernés et la reprise se fait sans doute attendre mais ne se fait pas sentir. Le constat est sensiblement différent en région. Des résultats mitigés sur la Côte d’Azur. Des performances très positives en Province.

Bientôt la fin du premier semestre, et le temps de la reprise n’est pas venu pour l’Ile de France. Il est bien difficile de dire combien de temps durera la situation, si 2016 nous permettra d’observer des performances positives ? La succession des attentats, Paris, Bruxelles, Istanbul inquiètent et paralysent l’ensemble des clientèles. La « guerre » des prix n’y fera rien et c’est, comme les mois précédents, le double effet de la baisse de fréquentation et des prix moyens qui tire le chiffre d’affaires hébergement vers le bas. En cumulé, les RevPAR sont en baisse d’environ 15% pour l’ensemble des catégories et la reprise ne se fait pas sentir.

Pourtant, le calendrier semblait plutôt favorable à un retour de la clientèle affaire, avec un mois de mai vierge de vacances scolaires et des jours fériés positionnés essentiellement sur des week-ends. Paris n’en aura pas profité, à l’inverse des grandes agglomérations de Province. En effet, pour nombre d’entre elles, les performances du mois sont positives, voire très positives. Nantes, qui a par ailleurs bénéficié d’un calendrier évènementiel favorable, Lyon, Lille, Bordeaux, ... ces destinations portées par la clientèle affaire, enregistrent sur le mois des progressions très positives sur l’ensemble des catégories d’hôtels.

Pour les agglomérations qui accueillent l’Euro, à n’en pas douter le mois de juin pourra confirmer ces résultats, comme le montrent les statistiques quotidiennes de notre confrère STR. Si les performances sont moins marquées pour le reste de la Province, le mois de mai reste un bon cru et c’est bien l’ensemble des catégories, hôtellerie super économique inclue, qui voit son chiffre d’affaires progresser de 2,1% à plus de 10% sur le mois. Le bilan est plus mitigé sur la Côte d’Azur. La catégorie Luxe confirme un début d’exercice positif avec une belle progression de la fréquentation (+9,7% en cumulé à fin mai) quand les autres catégories restent, pour le moment, en équilibre ou en retrait.

Notons, une fois n’est pas coutume, que la meilleure performance du mois de mai pour l’ensemble du territoire, est à mettre au crédit de la catégorie super économique.



Hotels Econews, 1, rue de Crillon, 92 210 Saint-Cloud. Mail:jfb@hotelseconews.com Copyright hotelseconews.com Mentions légales