Accueil > actualités reportages > La vie des hôtels 2 > Hôtels de grand luxe : chute de la fréquentation en juillet à cause du (...)

Hôtels de grand luxe : chute de la fréquentation en juillet à cause du ramadan

A Paris et sur la Côte-d’Azur, l’hôtellerie de grand Luxe a été fortement pénalisée en juillet par le calendrier du ramadan 2013, selon le bilan mensuel In Extenso / Deloitte. Le bilan global apparaît lui “mitigé”, mais sans “effondrement”.

Alors que certains professionnels mettant en cause l’hébergement non marchand, avancent des taux de fréquentation en chute en juillet par rapport à 2012, le bilan de l’hôtellerie est plutôt “mitigé” pour le cabinet In Extenso / Deloitte. “L’occupation n’a pas enregistré de réelles progressions mais on n’assiste pas non plus à un effondrement des performances”, affirme le spécialiste Selon son bilan des performances hôtelières, “la majeure partie des catégories stabilise son chiffre d’affaires hébergement par rapport à l’année passée”. Malgré tout, une exception notable apparaît : l’hôtellerie haut de gamme et de grand luxe. “L’absence des clientèles du Moyen-Orient, pour cause de Ramadan, a pénalisé l’hôtellerie supérieure de Paris et de la Côte d’Azur. ”, explique In Extenso/Deloitte. En effet, le Ramadan se tenait en grande partie sur le mois de juillet et “ces clientèles à forte contribution ont préféré différer leur venue”, poursuit-il.

Bonne tenue des destination urbaine ayant un programme événementiel

“L’hôtellerie de grand luxe de ces destinations affiche même des baisses de chiffre d’affaires hébergement supérieures à 10%”, détaille le bilan, estimant difficile de “compenser cette clientèle par d’autres segments”. Néanmoins, “pour l’hôtellerie haut de gamme et de grand luxe de Province, la baisse est moins marquée. Elle est essentiellement due à une conjoncture économique qui reste difficile sur le marché européen. Les baisses d’occupation ont toutefois été compensées par la modeste progression des prix moyens”. In Extenso souligne également “la bonne tenue des destinations urbaines qui présentaient une programmation évènementielle d’envergure nationale à internationale”, par exemples Marseille, Capitale Européenne de la Culture (avec “progression sensible des indicateurs hôteliers, tout spécialement pour les hôtels du centre-ville”), et Avignon avec son festival de théâtre.



Hotels Econews, 1, rue de Crillon, 92 210 Saint-Cloud. Mail:jfb@hotelseconews.com Copyright hotelseconews.com Mentions légales