Accueil > Eau, air, énergie, déchets > Généralités > Isolants biosourcés : des matériaux indispensables pour lutter contre le (...)

Isolants biosourcés : des matériaux indispensables pour lutter contre le réchauffement climatique et développer la croissance verte

Les atouts majeurs des isolants naturels biosourcés, les placent au centre des solutions d’avenir pour l’isolation des maisons et des bâtiments.

Des performances thermiques élevées et certifiées, générent d’importantes économies d’énergie et une réduction de coûts de chauffage. Ces matériaux écologiques et recyclables, sont issus de cultures respectueuses de l’environnement. Ils sont sains et respirants, garantissent la qualité de l’air intérieur et protègent durablement. Des atouts auxquels s’ajoutent des opportunités de croissance économique, vectrices d’emplois et de développement industriel dans nos régions.

Les produits d’isolation biosourcés utilisent des matières premières renouvelables et recyclables. La nature même des isolants biosourcés (textile, bois, chanvre, ouate de cellulose, lin, papier), ne contribue pas a l’épuisement des ressources. Ils sont fabriqués à partir de biomasse locale limitant le transport, et peuvent être recyclables pour trouver une seconde vie dans de nouvelles utilisations (valorisation énergétique, matière première pour la fabrication de nouveaux produits…).

Les isolants biosourcés sont durables et bénéficient d’un bilan carbone positif. Leur utilisation permet de limiter les émissions de gaz à effet de serre (CO2) et d’économiser davantage d’énergie que la quantité consommée lors de leur fabrication. Au final, les bilans énergétique et carbone sont positifs.

Des isolants performants et polyvalents

Les isolants biosourcés offrent la même durabilité que les isolants de synthèse ou à base de ressources minérales. Ils donnent aussi les mêmes niveaux de performances thermiques et acoustiques.

Disponibles sous différentes formes – rouleaux, panneaux, vrac à souffler ou à projeter, leurs applications sont nombreuses : murs intérieurs ou extérieurs, plafonds, combles, cloisons et dans certains cas planchers bas et intermédiaires. Leurs performances :

- Résistance thermique, plus de confort l’été ;

- Qualité acoustique.

L’isolation biosourcée

À la différence des matériaux synthétiques, les isolants écologiques favorisent la respiration des parois, c’est à dire les échanges hygrothermiques. Associés à un film freine-vapeur, ils régulent le taux d’hygrométrie du bâti en absorbant et restituant une partie de la vapeur d’eau. Ils ne produisent pas de gaz toxiques et ne comportent pas de fibres allergènes comme d’autres matériaux d’isolation. Au final, les espaces sont plus sains et les habitants y vivent mieux. Les isolants biosourcés permettent d’avoir un habitat hygro régulé, plus économique, plus écologique et plus durable.



Hotels Econews, 1, rue de Crillon, 92 210 Saint-Cloud. Mail:jfb@hotelseconews.com Copyright hotelseconews.com Mentions légales