Accueil > éco construction éco rénovation > Généralités > L’Europe se dote d’un cadre pour la construction durable

L’Europe se dote d’un cadre pour la construction durable

Un pas de plus en faveur de l’environnement ! La Commission européenne a lancé le programme « Level(s) », qui vise à offrir à l’ensemble du territoire un cadre unique tenant compte de la performance des bâtiments durables. Une initiative qui devrait grandement contribuer à transformer le secteur de la construction.

Alors que les énergies renouvelables poursuivent leur développement à l’échelle mondiale, l’Europe a lancé jeudi dernier le premier outil offrant à l’Union un référentiel commun en matière de construction durable. Baptisé « Level(s) », ce programme a été conçu pour s’adapter à l’ensemble du territoire.

« Level(s) peut nous aider à développer un environnement bâti durable à travers l’Europe et à soutenir la transition vers l’économie circulaire », indique Karmenu Vella, commissaire européen chargé de l’environnement.

« Nous dévoilons ce cadre, destiné au secteur de la construction, au cours de la semaine mondiale de la construction écologique, démontrant ainsi l’avance prise par l’Europe en la matière. Il constitue une étape importante dans l’évolution vers un secteur européen de la construction plus économe en ressources et plus compétitif », poursuit-il.

Vers une transformation des pratiques de construction

Résultant d’une concertation menée en collaboration avec les professionnels du secteur, Level(s) s’intéresse notamment aux indicateurs de performance liés aux émissions de gaz à effet de serre, à l’utilisation économe des ressources et de l’eau, ou encore à la santé et au confort des habitants.

Avec une finalité précise : « établir un ‘’langage commun’’ autour de ce que l’on entend, dans la pratique, par ‘’construction durable’’, afin de faire évoluer le débat au-delà de la performance énergétique », comme le précise la Commission.

« Il s’agit d’un signal clair envoyé au marché : la construction durable cesse d’être une niche et devient progressivement la norme. L’objectif commun visant à construire des bâtiments à consommation d’énergie quasi nulle dans toute l’Europe a galvanisé le secteur. Le fait de disposer désormais d’un langage commun de la construction durable va nous aider à véritablement transformer les pratiques habituelles », espère James Drinkwater, directeur du réseau régional européen du World Green Building Council.

La Commission précise qu’une phase de test de ce nouveau cadre a d’ores et déjà été lancée et se poursuivra jusqu’en 2019. « Tous les acteurs de projets immobiliers sont invités à découvrir et à tester ce nouvel outil », conclut l’organisme.



Hotels Econews, 1, rue de Crillon, 92 210 Saint-Cloud. Mail:jfb@hotelseconews.com Copyright hotelseconews.com Mentions légales