Voir le Menu
Accueil > Eau, air, énergie, déchets > Généralités > L’Initiative mondiale sur "plastique et tourisme" publie son premier rapport (...)

L’Initiative mondiale sur "plastique et tourisme" publie son premier rapport et accueille d’autres signataires

Global Tourism Plastics Initiative a accueilli 21 autres signataires, portant le nombre total à plus de 110. Les nouveaux signataires ont été annoncés parallèlement au lancement d’un premier rapport annuel, qui montre clairement les progrès significatifs réalisés dans la lutte contre la pollution plastique dans le tourisme au cours de l’année écoulée.

Malgré les défis posés par la pandémie de COVID-19, Accor, Club Med, Hong-Kong et Shanghai Hotels, Iberostar, Melco et Six Senses ont tous signalé des efforts continus pour mettre en œuvre leurs engagements de lutte contre la pollution plastique. Ensemble, ils ont éliminé plus de 108 millions d’articles et d’emballages en plastique en 2020, pour un total d’environ 804 tonnes.

Le Secrétaire général de l’OMT, Zurab Pololikashvili, a déclaré : « En seulement un an, l’Initiative mondiale sur "plastique et tourisme" a eu un impact réel. Ensemble, les signataires ont réduit leur utilisation de plastique de 800 tonnes, soit l’équivalent de 27 grands conteneurs maritimes remplis de plastique. Je félicite toutes ces entreprises et destinations pour leur engagement et souhaite la bienvenue aux 21 nouveaux signataires de l’Initiative, un signe clair que le tourisme travaille dur pour devenir plus durable, même en temps de crise.

Des progrès mesurables réalisés

deSter, membre de gategroup et principal fournisseur des secteurs de l’aviation, de l’hôtellerie et de la restauration, a également fait état de progrès, par exemple en arrêtant le lancement de nouveaux produits avec des matériaux non recyclables ; travailler sur des technologies basées sur la fibre et des pilotes de recyclage en boucle fermée avec les clients ; et développer de nouvelles conceptions.

Le Club Med a déjà supprimé les articles en plastique jetables tels que les tasses, les pailles, les couverts, les assiettes ainsi que les emballages individuels en plastique du gel douche, du shampoing et de la lotion et des autres accessoires de chambre à l’échelle mondiale. « Nous visons désormais à supprimer les accessoires en plastique à usage unique de nos salles et événements festifs ainsi qu’à réduire jusqu’à 50 % l’utilisation de bouteilles d’eau en plastique en 2024 (par rapport à 2019) », a déclaré Florian Duprat, responsable du développement durable au Club Med. .

« Nous sommes ravis d’avoir pu formaliser nos objectifs et nos progrès dans l’engagement mondial du rapport Global Tourism Plastics Initiative. Cela nous donne l’occasion de démontrer notre engagement à développer des solutions plus durables. Et, plus important encore, en faisant partie d’un plan d’action coordonné avec d’autres signataires, nous sommes sûrs de bouger les lignes pour arrêter la pollution plastique », a déclaré Philippe De Naeyer, directeur du développement durable chez deSter.

De nouveaux signataires

Depuis la dernière annonce des signataires en juillet 2021, la Global Tourism Plastics Initiative a officiellement accueilli 21 nouveaux signataires portant à 113 le nombre total d’organisations qui se sont engagées à mettre en œuvre l’économie circulaire des plastiques dans le secteur du tourisme.

Parmi les 21 nouveaux signataires, l’Initiative accueille quatre sociétés d’hébergement ( Alila Villas Uluwatu , JJ’s Hostel Mirissa , Phaea Resorts , Sudima Hotels ), sept voyagistes ( Adventuretects LLC , Europamundo , Evaneos , Secret Scotland Tours , SEE Turtles , Travel.Bhutan , Turama Pacific Travel Group ), neuf organisations de soutien ( arcenciel , Blue Community , Clewat Ltd , The Environment and Social Development Organization-ESDO , Jaya House River Park Siem Reap , Lombok Tourism Polytechnic , Natufagus Consulting , Union of International Mountain Leader Associations (UIMLA) , Worldwide Association of Diving Instructors ) et une destination ( Azerbaïdjan Tourism Board (ATB) ). Ces signataires ont fixé des objectifs concrets autour de l’élimination des plastiques inutiles et problématiques, l’introduction de modèles de réutilisation et le travail au niveau de la chaîne de valeur pour améliorer la recyclabilité.

Un objectif commun pour le tourisme

La Global Tourism Plastics Initiative unit le secteur du tourisme derrière une vision commune pour s’attaquer aux causes profondes de la pollution plastique. Il est dirigé par le Programme des Nations Unies pour l’environnement (PNUE) et l’Organisation mondiale du tourisme en collaboration avec la Fondation Ellen MacArthur. L’Initiative mondiale sur plastique et tourisme a été approuvée par le Conseil exécutif de l’Organisation mondiale du tourisme lors de sa 114e réunion tenue le 1er décembre 2021, lors de l’Assemblée générale de l’OMT à Madrid, encourageant les États membres à participer à la lutte contre la pollution plastique.



Hotels Econews- 4, rue des Tennerolles, 92210 Saint-Cloud. Mail:jfb@hotelseconews.com Copyright hotelseconews.com Mentions légales