Voir le Menu
Accueil > actualités reportages > Initiatives > La météo des énergies renouvelables

La météo des énergies renouvelables

Quel temps fait-il pour les énergies renouvelables ? Une question surprenante à laquelle on peut désormais répondre avec la météo des énergies renouvelables. Cette météo fonctionne comme une météo classique et lie le temps de la semaine avec les productions d’énergie thermique, photovoltaïque et éolienne.

Dans un contexte de développement et de vulgarisation des énergies alternatives aux fossiles, la météo des énergies renouvelables a pour objectif de montrer simplement que la météo (le soleil et le vent) influe sur la production d’énergies renouvelables. Elle sensibilise ainsi le grand public à la place des ENR dans le paysage énergétique. Au delà de la sensibilisation, cet outil est un appel à l’action puisqu’il incite les particuliers à s’équiper en système d’énergies renouvelables et pour ceux qui sont déjà équipés à maîtriser au quotidien leur consommation énergétique en fonction de la production. Outil pédagogique développée dans 10 pays européens dont la France, elle utilise des indicateurs ludiques et concrets pour montrer simplement que les énergies renouvelables ça fonctionne (photovoltaïque, thermique et éolien) !

Une initiative originale

En communiquant sur les besoins énergétiques couverts par les ENR, la météo répond également à deux concepts qui sont généralement considérés séparément à savoir la consommation d’énergie et la production d’énergies renouvelables. La météo des énergies renouvelables ajoute une dimension culturelle à un sujet qui est abordé principalement comme une question technique et environnementale. Elle a vocation à devenir un objet du quotidien et un levier d’action pour une utilisation rationnelle de l’énergie. Techniquement, les indicateurs de la météo sont calculés selon une méthodologie très stricte : pour le solaire, les données d’ensoleillement relevées par satellite sont traitées par notre outil de suivi de production photovoltaïque, Epices qui va alimenter un moteur de calcul Trnsys (outil adapté par l’université de Liège). Pour l’éolien, les quantités produites sont celles données par le Réseau de Transport d’Électricité.

La météo des ENR est issue d’un projet européen EnergizAIR 2 qui regroupe 10 pays : la Belgique (APERe), l’Espagne (ECOSERVEIS), la France (HESPUL), l’Italie (EALP), la Slovénie (SE-F - Slovenski E-forum), le Portugal (APREN), l’Allemagne (AIFORIA), l’Angleterre (SevernWye), la Hongrie (REFLEX) et la Suède (Gävle Dala Energikontor). D’autre part, le projet est financé par le programme Energie Intelligente pour l’Europe. En France, il est cofinancé par la Région Rhône-Alpes et l’Ademe.

Bientôt à la télé ?

Bien qu’elle rencontre un certain succès dans d’autres pays européens comme la Belgique ou l’Italie, on se heurte en France à une frilosité de la part des chaînes télévisuelles. Deux principales raisons à cela : politiquement l’énergie est un sujet sensible en France, et le format de la météo à la télé induit des enjeux en terme d’audience et de recettes publicitaires.

http://www.meteo-renouvelable.fr/



Hotels Econews- 4, rue des Tennerolles, 92210 Saint-Cloud. Mail:jfb@hotelseconews.com Copyright hotelseconews.com Mentions légales