Accueil > actualités reportages > La vie des hôtels 2 > Laguna Lodge : Un cinq étoiles de luxe très "vert"

Laguna Lodge : Un cinq étoiles de luxe très "vert"

L’un des plus luxueux hôtel "vert" du monde se situe dans la jungle tropicale près des sites Mayas du Guatémala. Son nom : le "Laguna Lodge", un 5 étoiles construit sur les bords du lac Atitlan avec une vue imprenable sur le lac et sur un trio de sommets volcaniques.

Récemment édifié sur les rives du lac Atitlan dans un parc National, sa construction n’a été possible qu’après des études d’impact environnemental. Tous les matériaux utilisés sont locaux : de la brique d’adobe(argile+paille), de la pierre volcanique, des arbres de la forêt environnante, ainsi que du verre et de la céramique recyclés. Les matériaux employés pour les finitions sont à faible quantité de COV. Son autosuffisance en énergie , il la doit à des panneaux photovoltaïques, des éoliennes et à la possibilité de stocker l’énergie en surplus dans des batteries. L’une des deux piscines est chauffée par le chauffage solaire (thermique). L’autre utilise une chaudière utilisant la biomasse locale. Une pompe à chaleur est utilisé pour récupérer la chaleur résiduelle du lave- linge, et ce dernier est sèché tout naturellement à l’extérieur. Le bâtiment est économe en énergie grâce à sa très bonne isolation lui permettant de ne pas trop utiliser l’air conditionné. Concernant l’eau, les invités ont des douches à faible débit, pas de baignoire, et une chasse d’eau consommant 3 litres. L’eau de pluie est utilisée pour approvisionner les toilettes en période de saison des pluies, et à la saison sèche elle est extraite du lac avoisinant. Toutes les eaux grises sont collectées et traitées à la sortie des évacuations des douches notamment, et utilisées dans des plantations de bananes toutes proches et pour la culture de légumes bio.

Un établissement attentif aux déchets

L’hôtel évite sciemment les achats qui génèrent des excès d’emballage, et prévilégie les achats en vrac, et les contenants réutilisables dans les chambres. Ceux qui sont jetables sont biodégradables si possible (par exemple en paille). Laguna Lodge recycle plus de 75% des déchets, y compris les produits électriques, les batteries et les déchets des clients trouvés dans les chambres.

Des villages séculaires Guatémaltèques

La proximité de villages traditionnels a permis de tisser un lien ténu avec les habitants. Cette bonne relation avec la communauté locale permet à l’hôtel de distribuer les excédents de nourriture, et de donner beaucoup de choses pour la bonne cause à ces populations. En outre, la politique des achats privilégie les produits fabriqués localement ( comme les meubles, la literie…), et le recrutement du personnel s’est fait parmi ces populations locales.

Un lieu relativement isolé

L’établissement est accessible en transport en commun. Pas le métro bien sûr, mais par bateau. Pour les aventuriers, il est possible aussi de rejoindre ce havre de paix en s’équipant d’une bonne paire de chaussures.

Une restauration saine et raffinée

Un restaurant de style international en bord de lac, sert une cuisine raffinée à base de produits locaux aux parfums exotiques. Ils proviennent du jardin de l’hôtel et des fermes alentours. Ainsi, vous dégusterez des oeufs, des légumes et du fromage bio. Quant aux fruits exotiques, ils proviennent tous de la côte Pacifique et les herbes aromatiques de la montagne derrière l’hôtel.

Isolement ne rime pas avec sans modernité

Pour ne pas frustrer les accrocs du web, l’hôtel met à la disposition de ses clients le WIFI. Par ailleurs, un spa est à la disposition des clients ainsi qu’une salle de gymnastique et des cours de Yoga. Des canoës et des kayaks attendent sagement sur le lac des utilisateurs sportifs.



Hotels Econews, 1, rue de Crillon, 92 210 Saint-Cloud. Mail:jfb@hotelseconews.com Copyright hotelseconews.com Mentions légales