Accueil > Installations et fournitures > Généralités > Le 1er septembre a sonné le glas des ampoules halogènes

Le 1er septembre a sonné le glas des ampoules halogènes

Ces ampoules, considérées comme trop consommatrices d’énergie sont maintenant interdites en Europe. Issue de la réglementation européenne, cette mesure ne concerne que les lampes halogènes non dirigées puisque celles à flux lumineux dirigé ne sont plus mises sur le marché depuis 2016.

C’est la fin des ampoules halogènes. L’Union européenne, par souci économique et écologique, en interdit la vente à partir du 1er septembre. Les consommateurs devront se rabattre sur les leds et les ampoules fluocompactes (FLC), en moyenne plus économiques et plus résistantes. « Cependant, tous les types d’ampoules halogènes ne sont pas interdits », rappelle le Syndicat de l’éclairage. Les lampes linéaires halogènes R7s et les capsules halogènes G9, pour lesquelles il n’a pas encore été trouvé d’alternative plus efficace, restent disponibles dans le commerce.

Réduire la consommation d’énergie

Cette nouvelle interdiction fait suite à la directive européenne « écoconception », en application depuis janvier 2009, et dont l’objectif est de réduire la consommation des appareils électriques et électroniques. En 2012 les ampoules incandescentes ont été les premiers produits à être supprimés de la vente dans le marché européen. Comme les lampes halogènes, elles produisent plus de chaleur que de lumière. En effet, le mode de fonctionnement des ampoules à filament (classiques et halogènes) repose sur une forte consommation d’énergie, pour faire chauffer le fil et ainsi produire de la lumière. C’est pourquoi seulement 7% de l’énergie consommée par ces ampoules est convertie en lumière. Le reste est perdu en chaleur.

Les leds : plus écologiques et plus économiques

Dans le cadre de la directive « écoconception », l’Union européenne encourage l’achat de produits à faible consommation énergétique tels que les leds ou les ampoules fluocompactes. Tandis que la durée de vie d’une ampoule halogène est de 2000 à 3000 heures, une led peut durer jusqu’à 40.000 heures selon l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie (Ademe). Ces ampoules ont aussi l’avantage de consommer cinq fois moins que les halogènes. En revanche leur prix à l’achat est plus élevé, même s’il a tendance à baisser pour se rapprocher de celui des lampes fluocompactes.

En 2016, 63% des ampoules vendues en France étaient des leds. L’éclairage, quant à lui, représente plus de 10% de la consommation nationale totale d’électricité, selon l’Ademe. Le remplacement des ampoules par les leds peut permettre des économies d’énergies significatives. Ainsi une étude de l’institut IHS Markit montre que leur utilisation a permis de réduire les émissions de dioxydes de carbone de 570 millions de tonnes en 2017. Un chiffre qui devrait augmenter après cette nouvelle réglementation de l’UE.



TOUS LES ECO-PROFESSIONNELS

SortirDuPetrole.com

Hotels Econews, 1, rue de Crillon, 92 210 Saint-Cloud. Mail:jfb@hotelseconews.com Copyright hotelseconews.com Mentions légales