Voir le Menu
Accueil > actualités reportages > La vie des hotels > Le San Régis à Paris rénove sa décoration et aussi sa production (...)

Le San Régis à Paris rénove sa décoration et aussi sa production énergétique

Cet établissement parisien mythique, situé à quelques mètres de la place François 1er, dévoile sa nouvelle décoration. L’hôtel est l’incarnation de l’élégance parisienne et du charme discret qui en font une maison qui défie les modes. Elie Georges dirigera pendant trente cinq ans l’établissement, avant de transmettre les rennes à Sarah et Zeina, ses filles.

La passion et le dévouement d’Elie Georges pour les arts se ressent dans toutes les pièces de l’hôtel, pour la plus grande fierté de ses deux filles. Une nouvelle page de l’héritage familial se tourne avec la longue période de fermeture, où ont été engagés d’importants travaux de réaménagement, initiés par Sarah et Zeina, accompagnées par l’architecte Aude Gros-Rosanvallon, formée chez Pierre Yves Rochon. Il résulte de cette collaboration détonante une atmosphère unique aux accents intimes, chaleureux et raffinés. A cette ambiance feutrée et parisienne s’ajoute un important travail de matières, textures, lumières, pensé par Aude. Une transformation au savoir-faire artisanal Français et classique. Le San Régis n’oublie pas l’aspect environnemental, puisque des travaux de rénovation énergétiques ont été également entrepris afin de limiter la consommation d’énergie et l’impact sur l’environnement, tout en préservant et en améliorant le confort des hôtes. L’harmonie des couleurs apposées à chaque pièce de l’hôtel confère un sentiment de secret et de sécurité. C’est à Aude que l’on doit la réintégration de belles corniches moulurées et d’arches d’époque. Le fer forgé des rampes d’escalier côtoie alors la mosaïque, les bas-reliefs et le bronze d’une impressionnante lanterne sur-mesure, art déco, dessinée par l’architecte d’intérieure et signée Delisle, un bronzier et ferronnier d’art à l’habileté perpétuée depuis le 19e siècle. Peintures, cristal de Baccarat, sculptures, pièces de bronze, vases de Chine…. Les chambres regorgent de mille trésors et de pièces rares, choisies avec le plus grand soin par Elie Georges au marché des Puces de Saint-Ouen. Des tissus précieux au mobilier rare, rien n’est laissé au hasard. Les murs sont ornés d’étoffes unis ou fleurie, de papiers peints venant de grandes maisons telles Hermès ou Brunschwig. Les palettes, variées et délicates, forment des associations parfaites : on y retrouve des tons pastel, tels que le beige tendre ou le vert céladon, des camaïeux de bleus ou encore des variations de rouge ou de jaune dorés. Chaque détail a été étudié avec une attention particulière, afin de créer pour chaque chambre une ambiance singulière.

Luxe et un grand confort.

Dans une atmosphère luxueusement intimiste, sous une majestueuse verrière ou sous le monumental lustre en bronze, se trouve le restaurant Les Confidences dirigé par le Chef Romain Leydier. Une table délicate et amicale attendra les hôtes, entourée de murs végétaux et de jardins en trompe l’œil. Une ambiance féérique et feutrée, où se mêlent porcelaines et étoffes soyeuses. La table du San Régis s’adapte alors parfaitement à un déjeuner d’affaire ou un échange de confidences. Un environnement familial et convivial, très apprécié des habitués attachés à l’hospitalité généreuse et bienveillante de l’hôtel, perpétuée avec énergie et passion par Sarah et Zeina.



Hotels Econews- 4, rue des Tennerolles, 92210 Saint-Cloud. Mail:jfb@hotelseconews.com Copyright hotelseconews.com Mentions légales