Voir le Menu
Accueil > Eau, air, énergie, déchets > Généralités > Le WTTC et le PNUE publient un nouveau rapport sur les produits en (...)

Le WTTC et le PNUE publient un nouveau rapport sur les produits en plastique à usage unique pour faire progresser la durabilité dans les voyages et le tourisme

Les bouteilles d’eau, les articles de toilette jetables, les sacs en plastique, les sacs poubelles, les emballages alimentaires et les gobelets sont parmi les plus gros pollueurs de la planète. Repenser l’utilisation des produits en plastique à usage unique nécessite la collaboration de toutes les parties prenantes.

Le World Travel & Tourism Council (WTTC) et le Programme des Nations Unies pour l’environnement (PNUE) ont publié un nouveau rapport majeur abordant le problème complexe des produits en plastique à usage unique dans le domaine du voyage et du tourisme. « Repenser les produits en plastique à usage unique dans les voyages et le tourisme » est lancé, alors que les pays du monde entier commencent à rouvrir, entraînant un nouveau début d’activité dans les secteurs des voyages et du tourisme, après la pandémie de COVID-19 qui a été dévastatrice.

Ce rapport est une première étape pour cartographier les produits en plastique à usage unique dans toute la chaîne de valeur des voyages et du tourisme, en fournissant des recommandations pratiques et stratégiques aux entreprises et aux décideurs.

Il est destiné à aider les parties prenantes à prendre des mesures collectives pour des actions et des politiques coordonnées qui conduisent à une évolution vers des modèles de réduction et de réutilisation du plastique, conformément aux principes de l’économie circulaire, en fonction des infrastructures de traitement des déchets actuelles et futures.

Les recommandations du rapport redéfinissent la place attribuée aux produits en plastique à usage unique inutiles dans le cadre de sa propre entreprise ; donner la préférence contractuelle aux fournisseurs de produits réutilisables ; planifier de manière proactive des procédures qui évitent un retour aux produits en plastique à usage unique en cas d’épidémie ; soutenir la recherche et l’innovation dans la conception de produits et les modèles de service qui réduisent l’utilisation d’articles en plastique, et réviser les politiques et les normes de qualité en tenant compte de la réduction des déchets et de l’économie circulaire. Virginia Messina, vice-présidente principale et directrice générale par intérim du WTTC, a déclaré : « Le WTTC est fier de publier cet important rapport de haut niveau pour l’industrie, axé sur la durabilité et la réduction des déchets provenant des produits en plastique à usage unique dans les voyages et le tourisme.

« La pandémie de COVID-19 a accéléré le programme de développement durable, les entreprises et les décideurs politiques y accordant désormais une attention encore plus forte. En tant que priorité croissante, les entreprises devraient continuer à réduire les déchets de produits en plastique à usage unique pour l’avenir et favoriser l’économie circulaire pour protéger non seulement les personnes, mais surtout, notre planète.

« Il devient également évident que les consommateurs font des choix plus conscients et soutiennent de plus en plus les entreprises engagées dans la protection de l’environnement. »

Les produits en plastique à usage unique peuvent constituer une menace pour l’environnement et pour la santé humaine et sans effort délibéré de l’ensemble des acteurs, les voyages et le tourisme peuvent et contribueront de manière significative au problème.

La pandémie de COVID-19 a eu des impacts à la fois négatifs et positifs sur la pollution par les plastiques à usage unique.

La demande d’articles en plastique à usage unique a augmenté, la sécurité sanitaire étant devenue une préoccupation majeure des touristes et les services à emporter étant en augmentation. Selon l’Institut thaïlandais de l’environnement, les déchets plastiques sont passés de 1 500 tonnes à 6 300 tonnes par jour, en raison de la montée en flèche des livraisons de nourriture à domicile. Cependant, la pandémie a également focalisée la demande des consommateurs pour des expériences de tourisme vert dans le monde, avec une étude mondiale de 2019 concluant que 82% des personnes interrogées sont conscientes des déchets plastiques et prennent déjà des mesures pratiques pour lutter contre cette pollution.

Le rapport reconnaît que des solutions mondiales sont nécessaires pour répondre aux préoccupations des entreprises concernant l’utilisation de produits en plastique à usage unique. Il vise à soutenir une prise de décision éclairée fondée sur des alternatives durables.

Sheila Aggarwal-Khan, Directrice de la Division de l’économie du PNUE, a déclaré : « Les voyages et le tourisme ont un rôle clé à jouer pour faire face aux triples crises planétaires du changement climatique, de la perte de biodiversité et de la pollution, ainsi que pour faire de l’économie circulaire une réalité.

« L’avènement du COVID-19 et la prolifération des produits en plastique à usage unique qui en résulte ont rendu la crise plus prégnante. Avec ce rapport, nous espérons encourager les parties prenantes de cette industrie à se rassembler pour relever ce défi à multiples facettes. Ce n’est qu’ainsi que nous pourrons assurer un changement significatif et durable."

Environ 90 % du plastique océanique provient de sources terrestres et les dommages annuels causés par les plastiques aux écosystèmes marins s’élevent à 13 milliards de dollars par an ; il est donc essentiel de relever de manière active le défi des plastiques dans le secteur des voyages et du tourisme.

Pour lire le rapport : https://wttc.org/Portals/0/Document...



Hotels Econews- 4, rue des Tennerolles, 92210 Saint-Cloud. Mail:jfb@hotelseconews.com Copyright hotelseconews.com Mentions légales