Voir le Menu
Accueil > Eau, air, énergie, déchets > Cuisines > Le WWF et Greenview collaborent avec l’industrie hôtelière pour développer une (...)

Le WWF et Greenview collaborent avec l’industrie hôtelière pour développer une méthodologie de mesure des déchets dans les chaînes hôtelières

Accor, Hilton, Hyatt, IHG Hotels & Resorts et Marriott International collaborent sur une méthodologie de mesure des déchets à l’échelle de l’industrie en collaboration avec WWF and Greenview.

Les déchets sont un problème mondial, paralysant nos systèmes et contribuant à des effets environnementaux négatifs pour notre planète. Alors que l’hôtellerie a fait de grands progrès pour prévenir et traiter les déchet, la réduction de ces derniers à l’échelle de l’industrie nécessite la mise en place d’une méthodologie de mesure standardisée. Aujourd’hui, le World Wildlife Fund (WWF) et Greenview, un groupe mondial de conseil en développement durable, ont dévoilé une méthodologie unique en son genre pour aider les hôtels à résoudre ce problème. La méthodologie de mesure des déchets hôteliers, développée en collaboration avec les principales marques hôtelières, notamment Accor, Hilton, Hyatt, IHG Hotels & Resorts et Marriott International, est conçue pour fournir une approche commune à l’industrie hôtelière pour collecter des données, mesurer et déclarer les déchets. Cette méthodologie crée un moyen cohérent pour les grandes marques et les propriétés individuelles de fixer des objectifs significatifs pour réduire les déchets, réduire l’enfouissement et suivre les progrès par rapport à des objectifs au fil du temps. S’appuyant sur des stratégies solides existantes pour suivre les déchets et fixer des objectifs, ce travail harmonise les méthodes de collecte de données et aborde les lacunes.

L’industrie hôtelière et les ODD des Nations Unis

Le WWF a développé cette méthodologie avec une priorité pour relever le défi posé par la gestion des déchets alimentaires l’hôtellerie, et l’opportunité significative que cela offre de progresser pour améliorer des objectifs sociaux et environnementaux. Aux États-Unis seulement, près de 40 % des déchets alimentaires sont générés par les entreprises en contact avec les consommateurs, notamment les restaurants et les hôtels. Le WWF considère l’industrie hôtelière comme un partenaire important pour aider à atteindre les Objectifs de développement durable (ODD) des Nations Unies 12.3, qui vise à réduire le gaspillage alimentaire de 50 % d’ici 2030, et 12.5 qui appelle à des réductions substantielles de la production globale de déchets grâce à la prévention, réduction, recyclage et réutilisation.

« Le gaspillage alimentaire est un défi environnemental et économique majeur dans nos systèmes alimentaires mondiaux, mais c’est un défi qui peut être résolu - et plus tôt que vous ne le pensez, » a déclaré Pete Pearson, responsable mondial des pertes et des déchets alimentaires, World Wildlife Fund. « L’industrie hôtelière a la capacité de mettre en œuvre des changements qui auront des impacts mondiaux en matière de gestion des déchets alimentaires, et de tous les déchets. Cette nouvelle méthodologie a le potentiel de changer la donne dans l’industrie, en mettant le pouvoir de la prévention entre les mains des hôtels tout en créant une méthode commune à l’ensemble de l’industrie pour révolutionner la façon dont nous gérons et mesurons les déchets. » La méthodologie de mesure des déchets hôteliers a été examinée par un large éventail de parties prenantes de l’industrie, y compris WRAP, l’un des partenaires stratégiques du WWF en matière de perte et de gaspillage alimentaires, afin de s’assurer qu’elle répond aux défis spécifiques auxquels sont confrontées les entreprises hôtelières, grandes et petites, dans différentes parties du monde. Les mesures et définitions communes des déchets garantiront que tous ceux qui suivent la méthodologie calculeront, identifieront et combleront leurs lacunes dans ce domaine.

Mesure et méthode

La participation des entreprises a joué un rôle essentiel dans la promotion des ODD des Nations Unies. En tant que secteur véritablement mondial, l’industrie hôtelière est bien placée pour fixer des objectifs de développement durable qui s’alignent sur ceux des Nations Unies , mais jusqu’à présent, sans un système de mesure et une méthodologie uniforme mise en place, les hôtels, en particulier les grandes marques multinationales, ont été confrontés à des défis. Lorsqu’elle sera mise à l’échelle, la méthodologie aidera à développer un cadre pour soutenir l’analyse comparative des déchets à l’échelle de l’industrie.

Madhu Rajesh, PDG de Sustainable Hospitality Alliance, a déclaré : « La méthodologie de mesure des déchets des hôtels complète les méthodologies de mesure existantes, notamment notre initiative de mesure des émissions carbone des hôtels et notre initiative de mesure de la consommation d’eau des hôtels. En nous regroupant en tant qu’industrie et en partageant notre expertise, nous pouvons développer des ressources conçues pour le contexte de l’industrie et aider chaque hôtel à gérer et à améliorer son impact, où qu’il se trouve dans son parcours de développement durable. »

Le développement de la méthodologie a réuni l’industrie hôtelière autour d’un objectif commun et démontre l’énorme potentiel de l’action collaborative. Des organisations telles que Sustainable Hospitality Alliance ont contribué à cette collaboration, en aidant leurs membres à coordonner l’examen de l’outil, y compris les voix d’autres marques clés telles que Four Seasons et Wyndham Hotels & Resorts, entre autres. Ce dernier effort pour développer cette méthodologie est un autre exemple de la façon dont l’industrie travaille ensemble vers des programmes mondiaux ambitieux au profit à la fois des personnes et de la nature. Cette méthodologie rejoint les méthodologies HCMI/HWMI qui sont standards pour l’industrie hôtelière et la méthodologie des déchets deviendra la nouvelle norme pour les déchets.

Pour en savoir plus sur la méthodologie de mesure des déchets hôteliers :

https://sustainablehospitalityallia...

https://www.worldwildlife.org/.



Hotels Econews- 4, rue des Tennerolles, 92210 Saint-Cloud. Mail:jfb@hotelseconews.com Copyright hotelseconews.com Mentions légales