Accueil > Installations et fournitures > Généralités > Le bambou : un matériau écologique et ultra résistant

Le bambou : un matériau écologique et ultra résistant

Alors que le bâtiment est responsable de la consommation de la moitié des ressources non renouvelables de la planète, il existe d’autres alternatives. Même s’il est encore peu connu en France pour ses remarquables propriétés en construction, le bambou peut-être une solution.

Originaire principalement d’Asie et utilisé depuis des siècles localement, le bambou est une graminée ligneuse à production très rapide. Avec une pousse de 6 à 10 m par an, il est utilisable en construction dès la 4ème année. Son gros plus dans la construction ? Au delà de sa légereté et de sa flexibilité, il possède une résistance très importante en traction et en compression. Ainsi 10cm² de bambou peuvent supporter près de 5 tonnes. Il est multifonction et peut-être utilisé pour des poutres, des charpentes, des murs ou des planchers. Il peut même remplacer les tiges de métal dans le béton armé.  

Les avantage écologiques du bambou

Ecologiquement, le bambou possède de nombreux avantages qui font de lui un matériau très apprécié :

• Il pousse sans engrais et ne consomme que très peu d’énergie ;

• Tout comme le bois, il est capable de stocker du CO2 ;

• Il participe à la diminution de l’érosion des sols grâce au maillage dense de ses racines et permet ainsi à l’eau de s’infiltrer plus facilement dans le sol (très utile notamment en cas d’inondation) ;

• Il est 100% recyclable.

Tous ces avantages en faveur de l’environnement font du bambou un matériau quasi idéal… Seul inconvénient pour nous, il provient d’Asie et doit être transporté de loin, occasionnant une consommation en énergie importante. La balance entre cette énergie dépensée et les points positifs du bambou semblent en faire malgré tout un matériau à ne pas négliger.  

Du bambou pour les revêtements de sols intérieurs

En France, les constructions en bambou sont peu répandues. En revanche, nous utilisons beaucoup le bambou pour notre intérieur, notamment pour le parquet. Car en plus de son aspect esthétique très agréable, le parquet en bambou est très facile d’entretien. Il est quasiment insensible à l’humidité et aux variations de températures, ce qui en fait un matériau totalement adapté pour les salles de bains ou les planchers chauffants/refroidissants et ce, pour une centaine d’année. Il est donc très durable et un coup de ponçage lui redonnera tous son éclat en cas d’impact. Pour sa fabrication, le parquet en bambou peut-être soit massif, soit en contrecollé. Le parquet massif sera constitué de 100% de tiges de bambou alors que le contrecollé est composé d’une couche de 2.5mm d’épaisseur sur un support de fibres de bois compressées ou de couches croisées de bois. Le parquet en bambou massif est plus onéreux mais bien plus résistant et vous pouvez choisir l’orientation des fibres :

• Le parquet en bambou horizontal avec plusieurs couches (généralement alternance de 3 couches). C’est la technique la plus ancienne et elle laisse apparaitre les nœuds dans les tiges ;

• Le parquet en bambou vertical avec une seule couche de tiges laissant les nervures les plus fines apparentes ;

• Le parquet en bambou densifié ou compressé qui alterne le sens des tiges et permet une apparence plus lisse du parquet.

Concernant sa mise en œuvre, il s’agit toujours de parquet flottant à coller ou à clipser. Sa structure ligneuse qui lui offre une grande résistance, empêchant donc de le clouer, au risque de se blesser.

Moins cher que les parquets en bois massif traditionnels (entre 30 et 60€ le m² maximum), on trouve désormais le parquet en bambou sur de nombreux sites d’aménagement intérieur.



Hotels Econews, 1, rue de Crillon, 92 210 Saint-Cloud. Mail:jfb@hotelseconews.com Copyright hotelseconews.com Mentions légales