Accueil > actualités reportages > La vie des hotels > Le groupe AccorHotels s’inscrit de plus en plus dans une dynamique de (...)

Le groupe AccorHotels s’inscrit de plus en plus dans une dynamique de développement durable

Depuis plusieurs années, le groupe AccorHôtels au travers de son programme Planet 21, mène de nombreuses actions pour l’environnement en impliquant tous ses collaborateurs. Ce programme s’articule autour de quatre champs d’action visant les collaborateurs, clients, partenaires et communautés locales, complétés par deux domaines prioritaires autour de l’alimentation et des bâtiments durables.

JPEG - 212.9 ko
Photo AccorHotels

« Un an après le renouvellement de notre programme Planet 21, je tiens à saluer la mobilisation exceptionnelle de nos hôtels en 2016, en matière de développement durable. L’année passée est la démonstration que notre engagement « Acting Here » est une réalité : les équipes, convaincues de pouvoir faire avancer les choses, ont porté des initiatives locales à forte valeur ajoutée pour nos clients, nos communautés et nos partenaires. Lutte contre le gaspillage alimentaire, agroforesterie ou encore transition énergétique, grâce à une démarche « test and learn », nous avons pu expérimenter de nouveaux outils intelligents qui nous ont fait progresser plus vite pour atteindre nos objectifs. » a déclaré Arnaud Herrmann, directeur du développement durable de AccorHotels.

Création de plus 500 potagers urbains

Présent dans 1 700 villes à travers le monde, AccorHotels s’est engagé à contribuer à développer l’agriculture urbaine et à planter 1 000 potagers d’ici à 2020. Quelques mois après l’annonce de cet engagement, déjà plus de 500 potagers ont été plantés dans le monde : Bangkok, Paris, Rome, Sao Paulo Kinshasa etc. A Paris, AccorHotels a signé en mars la Charte « Objectif 100 hectares » qui soutient le développement de 100 hectares de toits et murs végétalisés dont 33 hectares dédiés à l’agriculture urbaine de la capitale française.

JPEG - 182 ko
Photo AccorHotels

Des hôtels, comme le Mercure Paris Boulogne Porte de Saint Cloud, accompagnés par un outil pédagogique de conception des potagers, expérimentent également des techniques innovantes d’agriculture urbaine, telles que l’aéroponie, forme de culture hors sol, ou l’hydroponie, culture réalisée sur un substrat neutre et inerte (sable, billes d’argile, laine de roche etc.). Les premières récoltes sont attendues en juin.

Lutter contre le gaspillage alimentaire

38 hôtels dans 13 pays ont déjà mis en place des solutions connectées pour lutter contre le gaspillage alimentaire dans leurs cuisines et restaurants. Le dispositif a permis de réduire de près de 60% les déchets alimentaires des cuisines des hôtels pilote, soit un total de 540 000 euros d’économies estimées.

En partenariat avec la société Winnow, leader de la lutte contre le gaspillage alimentaire, le Pullman Dubaï Creek City Center a mis en place dans sa cuisine une solution connectée pour peser les aliments avant de les jeter. Après un mois d’utilisation il a réduit ses déchets alimentaires de 80%. Pour cet hôtel de 317 chambres, les économies réalisées représentent jusqu’à 400 dollars par semaine.

Certains hôtels font également appel à d’autres solutions « anti-gaspi ». Ainsi, 20 hôtels Novotel, ibis, ibis Styles et Mercure en France utilisent l’application Too Good To Go pour proposer aux riverains et touristes les repas invendus du jour à petit prix. Plus de 1 000 repas ont déjà été redistribués en quelques mois grâce à ce dispositif innovant. En 2017, le Groupe entend déployer ces dispositifs à grande échelle et mettre en place un suivi des résultats obtenus dans l’ensemble des hôtels à travers le monde.

Construction de bâtiments bas carbone (BBCA)

En écho à l’une des priorités du programme Planet 21 de viser la neutralité carbone de ses bâtiments, le groupe a réduit de 2,4% sa consommation d’énergie et de 3% ses émissions de CO² en un an. Ces résultats sont d’autant plus encourageants qu’ils s’inscrivent dans un contexte climatique particulièrement défavorable, avec une demande de chauffage et de climatisation ayant accrue de plus de 4 % au niveau mondial entre 2015 et 2016. En France, à l’instar de l’ouverture du chantier de JO&JOE Paris, première adresse labellisée Bas Carbone, 24 hôtels de la région parisienne expérimentent un « Plan Bas Carbone » : ils testent un ensemble de dispositifs connectés pour automatiser la collecte et la restitution des informations et agir sur la consommation d’eau et d’énergie.

Opération « Green Stars » : les clients votent pour l’hôtel le plus « Green »

Cette année, le « Planet 21 Day », rendez-vous annuel des hôtels du Groupe autour de la Journée de la Terre, est l’occasion d’une mobilisation exceptionnelle sur le thème de la restauration. Les hôtels sont invités à mettre en lumière leurs plus belles réalisations dans trois catégories : lutte contre le gaspillage alimentaire, mise en place d’un potager urbain et offre de restauration saine et locale. La sélection des lauréats s’effectuera via une campagne de votes sur les réseaux sociaux. Pour la première fois, les clients et internautes pourront voter pour l’hôtel le plus « Green ».



Hotels Econews, 1, rue de Crillon, 92 210 Saint-Cloud. Mail:jfb@hotelseconews.com Copyright hotelseconews.com Mentions légales