Accueil > labels, certification R.S.E > Autres labels et normes > Le label Pavillon Bleu 2016 a le vent en poupe

Le label Pavillon Bleu 2016 a le vent en poupe

Le 31e palmarès du Pavillon Bleu récompense 400 plages et 98 ports de plaisance pour la qualité de leur gestion environnementale. Les français et touristes étrangers vont pouvoir se baigner dans des eaux de qualité plus nombreuses cette année, non seulement sur le littoral, mais aussi à l’intérieur des terres.

Record du nombre de lauréats

Cette année, 170 communes et 400 plages ont été labellisées, et le palmarès 2016 dénote une tendance forte : la progression des sites intérieurs (lacs, rivières, étangs, etc.) qui représentent un tiers des communes labellisées alors qu’ils n’étaient que 5 % en 2002. Avec en outre 98 ports de plaisance labellisés, le nombre de lauréats en 2016 marque un record depuis la création du label en 1985 en France. 

La lutte contre les déchets sauvages accentuée

Cette année encore, le Pavillon Bleu met l’accent sur la gestion des déchets, dans le cadre d’un partenariat avec Éco-Emballages. Les communes labellisées doivent mettre en place le tri sélectif d’au moins trois matières sur la plage. Une grande campagne de sensibilisation a été mise en place par Vacances Propres pour éviter les déchets sauvages. En 2014, les communes se sont vues distribuer 2,4 millions de sacs pour équiper les poubelles. Les ports de plaisance sont également concernés par la campagne de sensibilisation au tri. En 2015, 11.000 plaisanciers ont été informés des bons comportements à adopter à bord, avec un mot d’ordre : « Rien par-dessus bord, tous mes déchets au port ». 28.000 sacs ordures ménagères et 19.000 cabas de tri ont alors été distribués.

La région PACA en tête du palmarès 2016

Avec 55 lauréats, la région PACA arrive en tête du palmarès 2016, suivie de la nouvelle région Languedoc Roussillon Midi Pyrénées, qui compte 52 lauréats. Au total, douze communes obtiennent le label pour la première fois : Ambrugeat/Meymac (Corrèze), Chambon-sur-Lac (Puy-de-Dôme), Embrun (Hautes-Alpes), La Seyne-sur-Mer (Var), Lusigny-sur-Barse (Aube), Marignane (Bouches-du-Rhône), Murol (Puy-de-Dôme), Rousset (Hautes-Alpes), Saint Just d’Ardèche (Ardèche), Saint-Palais-sur-Mer (Charente-Maritime), Salles-Curan (Aveyron), Trébas-les-Bains (Tarn). Trois ports font leur entrée dans le palmarès : Marina Bas du Fort (Guadeloupe), Saint-Florent (Haute-Corse) et le Yachting Club Pointe Rouge à Marseille (Bouches-du-Rhône). Le Pavillon Bleu se refuse en revanche à préciser quels lauréats ont perdu leur label.

Quels critères ?

Au total, 400 plages ont rempli les critères du Pavillon Bleu parmi lesquels une eau de baignade de "qualité excellente" avec cinq contrôles par saison, un point d’eau potable, des poubelles sur la plage, la collecte sélective d’au moins trois types de déchets et la mise en place d’actions d’éducation à l’environnement. Pour les ports, les critères concernent la prévention des pollutions et le traitement des déchets, ainsi que le traitement des eaux usées des bateaux, des boues de dragage ou des liquides polluant les cales. Les communes continentales sont de plus en plus représentées dans le palmarès : 53 reçoivent le label cette année, soit près d’un tiers des communes labellisées. Le label Pavillon Bleu, un programme de la Fondation pour l’éducation à l’environnement en Europe, est aujourd’hui présent dans 49 pays sur tous les continents et plus de 4.000 sites devraient recevoir le label pour l’été 2016.

Liste disponible sur le site : http://www.pavillonbleu.org/



Hotels Econews, 1, rue de Crillon, 92 210 Saint-Cloud. Mail:jfb@hotelseconews.com Copyright hotelseconews.com Mentions légales