Voir le Menu
Accueil > actualités reportages > Tourisme durable > Le tourisme durable monte en puissance dans les îles Baléares

Le tourisme durable monte en puissance dans les îles Baléares

Les îles Baléares montrent la voie en matière de développement durable et de préservation de l’environnement. Après avoir mis en place la taxe de tourisme durable en 2016, les initiatives se sont poursuivies pour permettre d’améliorer les expériences des visiteurs sur place et le confort de la population locale, tout en limitant et réduisant les impacts sur l’environnement.

La Taxe de Tourisme Durable (Impuesto de Turismo Sostenible) est une taxe qui s’applique à toute personne utilisant un hébergement touristique au sein des îles Baléares. Grâce à cette taxe, il est possible d’investir dans des projets environnementaux et culturels, dans la recherche, dans l’amélioration des conditions sociales des habitants des îles, dans le but d’atteindre la pleine durabilité et de fournir un meilleur environnement et de meilleurs services pour tous. A ce jour, plus de 165 projets répartis sur les quatre îles ont pu naître grâce à cet impôt.

JPEG - 267.3 ko
© FelipGV

Parmi ces projets notables : la réduction des émissions polluantes et des coûts de carburant, en privilégiant l’énergie en provenance de panneaux photovoltaïques, la création du Musée du Parc Archéologique de Puiq de Sa Morisca, visant à améliorer l’infrastructure muséale qui dotera le territoire d’une offre alliant tourisme et culture, la valorisation du patrimoine naturel en concevant de nouveaux produits touristiques…et bien plus encore.

Les véhicules électriques pour se déplacer sur les îles

Les îles Baléares abritent ont chacune leur particularité et les parcourir est souvent une expérience magique. Il existe d’innombrables possibilités de profiter d’enclaves uniques pour leurs habitants et pour les millions de touristes qui les visitent chaque année. Pour ce faire, la voiture électrique est une alternative viable et nécessaire pour limiter les impacts environnementaux, permettant ainsi de réduire de 40 à 50 % les émissions de gaz à effet de serre dans ces îles. Le gouvernement des îles Baléares dispose d’un système de gestion de la recharge des véhicules électriques qui comprend une carte des points de recharge publics intégrée au système MELIB (Mobilité électrique dans les îles Baléares) et une application mobile. Cette carte indique l’emplacement des différents points de recharge et leur état en temps réel. L’application mobile peut être utilisée pour permettre la recharge en énergie des véhicules électriques.

Un observatoire du tourisme durable à Majorque

Cette année, Majorque a été désignée par l’Organisation mondiale du tourisme (OMT) comme nouveau membre de son réseau d’observatoires durables, ce qui en fait le troisième observatoire en Espagne après la Navarre et les îles Canaries et le 31e dans le monde. Les objectifs de l’observatoire sur l’île comprennent la promotion d’une économie circulaire au sein de l’industrie hôtelière, la réduction de l’empreinte carbone mondiale et la promotion de la gastronomie locale pour améliorer la compétitivité de Majorque en tant que destination touristique. Cette initiative lancée par l’OMT en 2004, permet de surveiller le développement du tourisme responsable dans le monde entier et vise à l’amélioration continue de la durabilité et de la résilience du secteur.

Des circuits courts pour une gastronomie locale

Les îles Baléares travaillent à la sensibilisation et à la promotion du produit local (Km 0), en positionnant l’archipel des Baléares comme une destination gastronomiquement durable. L’un des projets lancés dans l’ensemble des îles Baléares est la promotion de la diversification des cultures dans les exploitations traditionnelles durables. Pour contrer l’abandon progressif d’activités telles que l’agriculture et l’élevage, le projet envisage l’octroi d’aides pour promouvoir la polyculture, les pratiques qui contribuent à maintenir la fertilité des sols, la conservation des variétés locales et des marques de qualité locales, entre autres. Par ailleurs, le gouvernement des îles Baléares encourage le système de vente directe afin de dynamiser la commercialisation des produits agricoles et de donner une valeur ajoutée aux produits des agriculteurs et des éleveurs en réduisant la distance entre les producteurs et les consommateurs. Ainsi, la vente directe répond à la demande croissante de la société d’acheter des aliments frais et d’avoir une meilleure connaissance de l’origine et du processus de production des aliments qu’elle consomme.

Une loi sur les déchets et les sols contaminés des îles Baléares

Cette nouvelle loi récemment approuvée par le Parlement des Baléares, découle de la nécessité de disposer d’une réglementation propre adaptée à chaque île. Son objectif est de réguler la gestion durable des déchets et favoriser un changement vers le nouveau paradigme européen et mondial de l’économie circulaire.

Sur le long terme, cette loi devrait permettre de réduire significativement la production de déchets, et de transformer ces déchets en ressources. La loi contient des mesures pour la prévention, la réutilisation et la réduction de l’état dangereux des déchets, la réduction qualitative et quantitative, ainsi que pour éviter le gaspillage alimentaire et réduire la production de déchets d’emballage.

En raison de la situation actuelle, des restrictions particulières pour les voyages vers les îles Baléares peuvent être mises en place. Le gouvernement des îles Baléares fait tout son possible pour offrir aux voyageurs les meilleurs conditions de voyage et met en œuvre des mesures pour garantir des vacances détendues et sûres.



Hotels Econews- 4, rue des Tennerolles, 92210 Saint-Cloud. Mail:jfb@hotelseconews.com Copyright hotelseconews.com Mentions légales