Accueil > actualités reportages > Comprendre > Les Capitales vertes de l’Europe appellent à une action mondiale

Les Capitales vertes de l’Europe appellent à une action mondiale

En décembre 2018, lors de la conférence des Nations unies sur les changements climatiques (COP24) à Katowice, en Pologne, les 11 anciennes et futures Capitales vertes faisaient partie des 22 villes à lancer un appel à l’action afin de souligner l’importance des villes dans la lutte contre le changement climatique et les autres défis environnementaux à relever tout en encourageant un mouvement écologique urbain.

Depuis 2010, des juges experts sélectionnent chaque année une ville pour lui décerner le Prix de la capitale verte de l’Europe (PCVE). Les lauréates doivent démontrer des normes environnementales élevées et leur engagement à atteindre les nouveaux objectifs ambitieux en faveur du développement durable. Le slogan du prix est « Villes vertes — faites pour vivre ». Les environnements urbains durables offrent à leurs habitants une vie plus heureuse et plus saine, mais pour y parvenir, les citoyens doivent être étroitement impliqués. La Commission européenne s’engage à soutenir les villes plus vertes par le biais du PCVE et du Prix de la feuille verte européenne (PFVE), destiné aux plus petites villes de moins de 100 000 habitants. Afin de célébrer une décennie de progrès durables et d’aider les villes lauréates à amorcer l’année de leur titre, la Commission a octroyé une mesure incitative financière spéciale de 350 000 euros à Lisbonne, la lauréate du PCVE 2020, et de 75 000 euros aux lauréates de la Feuille verte 2019, Cornellà de Llobregat, en Espagne, et Horst aan de Maas, aux Pays-Bas.

Toutes les villes qui participent au concours bénéficient d’une évaluation environnementale gratuite réalisée par des experts, en plus d’être promues par la Commission. Les lauréates et les villes sélectionnées deviennent également membres du réseau des Capitales vertes de l’Europe, mis en place en 2014. Ses 26 membres partagent et promeuvent les connaissances et les meilleures pratiques et contribuent à inspirer d’autres villes dans le monde à encourager la transition vers la durabilité urbaine.

Une action conjointe est nécessaire pour relever les défis environnementaux mondiaux actuels. En faisant autorité et en collaborant, les villes peuvent s’entraider à devenir plus vertes, plus durables et plus agréables pour travailler, vivre et vieillir.

L’augmentation des populations urbaines

Les environnements urbains deviennent de plus en plus importants, alors que plus de deux tiers des Européens vivent dans des villes. Ces dernières jouent un rôle central pour relever les défis environnementaux mondiaux comme le changement climatique, l’utilisation efficace des ressources, la pollution atmosphérique, la mobilité urbaine, la consommation de l’eau et la gestion des déchets.

« Nous devons nous assurer que les villes européennes sont d’excellents endroits où vivre et travailler, qu’elles sont conçues de manière durable et qu’elles font preuve de résilience face aux défis globaux à surmonter », a déclaré le commissaire européen chargé de l’environnement, Karmenu Vella. « Les villes vertes y parviennent mieux. Elles offrent une meilleure qualité de vie à leurs citoyens et de nouvelles opportunités aux entreprises. »

JPEG - 35.8 ko
Nijmegen- Hollande

Remporter le titre de Capitale verte représente un énorme coup de pouce pour les villes, qui agissent comme des ambassadeurs emblématiques de l’Europe durant un an. Mais les citoyens en profitent également grâce à des centaines de projets centrés, par exemple, sur les enfants et les écoles, ou encore sur le jardinage et les plans d’attribution pour l’ensemble de la communauté. Ces initiatives contribuent à rassembler les communautés et à améliorer la qualité de vie, notamment dans les quartiers défavorisés.

Les villes en transition écologique ont besoin d’une bonne gouvernance et de la participation active des habitants et des entreprises. Cette approche ascendante engendre de nouvelles solutions et favorise la compréhension des décisions politiques.

Le 4 janvier 2019, Nimègue (aux Pays-Bas), la Capitale verte 2018, a passé le relais du PCVE à Oslo, en Norvège. Vingt et une villes issues de 14 pays européens sont déjà en lice pour remporter le PCVE 2021 et le PFVE 2020. Notons que près de deux tiers d’entre elles sont de nouvelles candidates. La famille des Capitales vertes s’agrandit !



TOUS LES ECO-PROFESSIONNELS

SortirDuPetrole.com

Hotels Econews, 1, rue de Crillon, 92 210 Saint-Cloud. Mail:jfb@hotelseconews.com Copyright hotelseconews.com Mentions légales