Voir le Menu
Accueil > actualités reportages > Comprendre > Les Français et le tourisme durable : ce que révèle l’enquête de (...)

Les Français et le tourisme durable : ce que révèle l’enquête de VVF

Les aspirations des Français ont évolué. Ils prennent conscience de leur devoir de préserver l’environnement à travers des vacances plus authentiques, plus proches de la nature, après avoir subi des mois de pandémie. Alors, quelle perception ont-ils aujourd’hui du tourisme et se sont-ils engagés en faveur d’un tourisme plus durable ? Qu’est-ce que cela implique concrètement pour eux ?

Comment les Français perçoivent-ils le tourisme actuel ?

95 % des Français estiment que le tourisme a un impact sur la planète : favorable pour l’économie locale mais négatif pour l’écologie

Si les Français jugent, au global, l’impact du tourisme comme positif à 75 %, ils en distinguent bien les effets économiques de ceux écologiques. Sur ce dernier point, 2/3 d’entre eux déclarent qu’ils sont négatifs.

En revanche, selon nos répondants, le tourisme favorise l’économie locale (88 %) et mondiale (70 %).

Enfin, 80 % assurent que le tourisme est indispensable à leur bien-être et qu’il favorise la rencontre avec d’autres cultures (85 %).

Les Français ont conscience de l’importance économique du tourisme dans le PIB et sont favorables au tourisme des étrangers.

En 2018, la consommation touristique intérieure atteignait 7,4 % du PIB français. Plus d’un quart des Français interrogés ont une idée juste de ce chiffre. Ils sont favorables au tourisme étranger, ayant conscience de son apport financier. 40 % des Français affirment qu’il est indispensable à l’économie nationale et près de la moitié qu’il l’est, mais avec modération.

Comment les Français définissent-ils le tourisme durable ?

Le tourisme durable : une notion connue par 2/3 des Français caractérisée par le respect de la nature

Pour les Français, le tourisme durable est conditionné par le respect de la nature (86 %) puis par le choix d’un hébergement respectueux de l’écologie (85,6 %). Viennent ensuite leurs interactions avec leur environnement : l’achat de produits locaux devance le respect des populations et de leur culture (respectivement 70,3 % et 65 %).

On retrouve en dernière position le voyage en lui-même avec le choix du mode de déplacement et la distance parcourue (45 % et 41,6 %).

Le tourisme durable est fortement assimilé à des vacances sur le territoire national. 75 % des Français sont d’accord avec le fait que tourisme durable implique de partir en France : 9 % excluent totalement toute autre destination.

Quelle image les Français ont-ils du tourisme durable ?

Ils le considèrent comme bénéfique à 87% pour l’environnement et à 71 % pour les populations d’accueil. Il est intéressant de constater qu’il est d’abord synonyme de « détente et loisirs » (42 %) et de « plaisir » (33 %) bien avant d’être celui de « contraintes » (8 %).

Si pour près d’un quart des Français, le tourisme durable est idéal pour voyager, ils estiment que ce sera est forcément plus coûteux (10 %). Enfin une minorité (7 %) pensent qu’il représente une tendance marginale.

Pour 88 % des Français, un tourisme durable est préférable à un tourisme standard, mais les coûts doivent être supportés d’abord par les professionnels (79 %). Ils sont tout de même 66 % à être prêts à payer plus pour contribuer au développement du tourisme durable.

Identifier des destinations et le budget sont les premiers obstacles au développement du tourisme durable

La difficulté pour identifier une destination répondant aux critères du tourisme durable est le premier frein cité par les Français (62 %). Il est suivi par les coûts que cela engendre (21 %). 16 % estiment que pratiquer le tourisme durable ne changera pas la planète.

Les Français estiment-ils pratiquer un tourisme responsable ?

Réchauffement climatique et pandémie ont sensibilisé les Français au tourisme durable .

54 % des Français estiment que le réchauffement climatique les a incités à favoriser le tourisme durable (dont 12 % fortement). La pandémie a influencé 38 % d’entre eux (dont 11 % fortement).

Plus d’un quart des Français estiment pratiquer un tourisme durable 26,5 % affirment être totalement convertis à ce mode de tourisme et 66 % partiellement.

Résultat : ils respectent la nature et adoptent des gestes écoresponsables même en vacances.

94 % des Français assurent respecter la nature environnante et 90 % recycler leurs déchets. 83 % sont attentifs à consommer local et 73 % veillent à leur consommation d’eau. 56 % échangent avec les habitants.

Mais la voiture reste le moyen privilégié pour partir en vacances (86 % vs 9 % pour le train) ;

Plus de la moitié des Français sont prêts à soutenir financièrement un projet de développement durable local s’ils ont suffisamment d’informations sur le projet (54%). La grande majorité (41%) est d’accord pour contribuer à hauteur de 1 % des frais de séjour et plus d’un quart est prêt à investir 2 % et plus. Destination écoresponsable et label tourisme durable séduisent les Français Une destination « écoresponsable » est un argument pour choisir son lieu de vacances plus important que le « label « tourisme durable » (59 % vs 47 %)

Mais les Français sont vigilants sur les engagements sociétaux et sociaux des acteurs du tourisme. Ils sont assez sceptiques (62 %) quant aux opérateurs qui communiquent sur leurs engagements en faveur de leur responsabilité sociétale et sociale. Ils attendent des preuves concrètes qui se voient sur le terrain à 29 %. Ils sont 9 % à ne voir dans ces engagements qu’un argument commercial.

À propos de VVF

VVF est une association qui agit concrètement depuis 2014 comme premier opérateur touristique engagé dans la RSE en France et suivant le référentiel ISO 26 000. L’impact de ses activités ont un but positif pour l’aménagement et la découverte des territoires. VVF met les vacances et les loisrs à portée de tous et facilite l’accès aux pratiques de loisirs sportifs de pleine nature.

Son objectif principal est de développer un tourisme durable et régénérateur en soutien aux territoires et à leur découverte.

VVF est présent sur tout le territoire avec plus de 100 destinations et présent sur plus de 60 départements. Et VVF Ingénierie est un cabinet-conseil, spécialiste d’études et de conduite de projet d’équipements touristiques durables filiale de VVF.

Questionnaire administré en ligne en septembre 2021 auprès d’une population âgée de 18 ans et plus, 4 335 répondants dont 19 % ayant déjà loué chez VVF au cours des 10 dernières années.



Hotels Econews- 4, rue des Tennerolles, 92210 Saint-Cloud. Mail:jfb@hotelseconews.com Copyright hotelseconews.com Mentions légales