Accueil > actualités reportages > Comprendre > Les hôtels de Bali doivent agir maintenant pour protéger l’eau

Les hôtels de Bali doivent agir maintenant pour protéger l’eau

Les ressources en eau de cette île paradisiaque disparaissent rapidement et les hôtels doivent participer aux efforts engagés pour protéger cette ressource essentielle.

Cette île d’Indonésie est un paradis qui fait rêver le monde entier. Elle bénéficie d’une merveilleuse culture dédiée aux arts et à la spiritualité, de trésors naturels abondants de jungles, de rivières de montagne, de superbes plages, de sols volcaniques fertiles et d’une eau douce abondante. De nos jours, ce paradis est menacé. L’immense boom du développement touristique des 20 dernières années, avec plus de 10,16 millions de touristes pendant cette période a entraîné une crise de l’eau qui n’est actuellement pas assez abordée. Avec plus de 60% de l’eau douce utilisée pour satisfaire les besoins du tourisme, les hôtels vont devoir se montrer leader sur cette question en étant responsable.

Les nappes d’eau souterraines s’assèchent à un rythme inquiétant

Les nappes phréatiques de Bali accusent un déficit important, principalement en raison de leur sur-exploitation. Pourtant, Bali est l’une des rares îles du monde bénéficiant de fortes précipitations et, théoriquement, reçoit suffisamment d’eau de la saison des pluies pour répondre à ses besoins actuels et futurs.

Pollution de l’eau douce

La pollution de l’eau douce à Bali augmente en raison de l’élimination des déchets illégaux et de l’utilisation excessive de produits chimiques pour l’agriculture. De plus, l’extraction des eaux souterraines entraîne une intrusion d’eau salée dans les nappes aquifères d’eau douce, créant des dommages irréversibles.

À Bali, la plupart des hôtels disposent d’un programme incitant leurs hôtes à réutiliser les draps et serviettes. Par ailleurs, le recyclage de l’eau grise est utilisée pour le lavage des voitures et pour l’arrosage des jardins. Malgré ces dispositions, la route est encore longue pour atteindre la durabilité de l’eau.

Une solution pour le bien commun appelé Bali Water Protection

Malgré toutes les menaces qui pèsent sur l’eau douce de Bali, le Programme de protection de l’eau de Bali (BWP) propose les bonnes pratiques à mettre en oeuvre pour économiser l’eau douce dans tout le pays, grâce à 3 sous-programmes :

- Recharge aquifère - « Adoptez un puits ».

BWP récoltera de l’eau de pluie à travers 136 puits de recharge construits au sommet des nappes phréatiques assurant un réapprovisionnement rapide en eau douce. La topographie de l’île est idéale pour faciliter la collecte de l’eau et assurer l’approvisionnement en eau pour les siècles à venir.

- Education - ’Adopter une rivière’

Il n’y a rien de plus efficace que d’éduquer les générations futures. L’avenir des rivières de Bali dépend fortement de l’information donnée aux enfants sur ce sujet. Le programme d’éducation portera sur le cycle de l’eau lui-même, mais aussi sur les effets négatifs des déchets et des produits chimiques. Ainsi, BWP veillera à ce que la qualité de l’eau s’améliore grâce à des programmes éducatifs ciblant les écoles situées aux bords ou à proximité des rivières.

- Campagne médiatique - « Adopter l’eau »

Les efforts de la population pour économiser l’eau sont également essentiels, mais la prise de conscience sur cette question est encore limitée. Ainsi, la campagne médiatique de BWP participera à sensibiliser sur la qualité de l’eau et sur l’importance de réduire la consommation de cette ressource grâce à des actions simples.



Hotels Econews, 1, rue de Crillon, 92 210 Saint-Cloud. Mail:jfb@hotelseconews.com Copyright hotelseconews.com Mentions légales