Voir le Menu
Accueil > actualités reportages > Initiatives > Les hôtels de La Défense sont au coeur d’un quartier qui ambitionne de diviser (...)

Les hôtels de La Défense sont au coeur d’un quartier qui ambitionne de diviser par deux ses EGS

Le quartier d’affaires de La Défense à Paris prévoit de diviser par deux d’ici 2030 ses émissions de CO2. Une très bonne nouvelle pour l’industrie hôtelière implantée dans ce premier centre européen d’affaires, qui compte 2 600 chambres d’hôtel, dont 1 600 supplémentaires prévues d’ici 2026. Les enseignes internationales sont présentes à 98 % avec une offre de 85% de milieu et haut de gamme.

L’empreinte carbone des activités du quartier de La Défense est équivalente à celle d’une capitale régionale alors que le territoire ne compte qu’environ 40 000 habitants. Un tiers de l’empreinte carbone résulte directement des travaux de construction, et 15 % sont issus du seul fonctionnement des bâtiments.

L’établissement Paris La Défense lance donc un programme de réduction de son impact écologique soutenu par l’engagement de diviser par deux les émissions de gaz à effet de serre (GES) territoriales d’ici 2030. Pour ce faire, il a été établi quatre orientations et dix objectifs.

JPEG - 95.6 ko
Photo Melia Paris la Défense

Construire dans un monde post-carbone

Le premier pilier d’engagement couvre les activités de construction-rénovation, et l’activité d’aménageur assurée par l’établissement, en abordant les thématiques liées aux activités de maîtrise d’ouvrage et aux relations avec les investisseurs acteurs de l’immobilier présents sur le site.

1) Un appel à projets urbains innovants, visant à la réalisation d’opérations immobilières exemplaires en matière d’empreinte environnementale, sera lancé en 2022.

2) Des critères d’éco-conditionnalité seront désormais introduits, de manière systématique, dans le traitement des demandes d’autorisations d’urbanisme et dans les cessions de charges foncières réalisées par Paris La Défense. Parmi les critères qui seront désormais évalués de manière systématique, figureront notamment le recours aux opérations de restructuration préférentiellement aux démolitions-reconstructions, l’emploi de matériaux biosourcés, la faible consommation énergétique ou encore la recherche de mixité fonctionnelle.

3) Les premiers projets d’immeubles bas-carbone à Paris La Défense seront engagés dès 2022.

JPEG - 87.2 ko
Photo Mercure

Vivre ensemble dans un monde post carbone

Le deuxième pilier aborde les thématiques des usages des espaces du quartier et de leur mixité, de la qualité de vie, de la mobilité, de l’alimentation, en induisant des modifications profondes des activités, modes de vie, et des interrelations au sein du site.

4) Le plan d’investissement de l’établissement public dans les infrastructures du quartier d’affaires sera actualisé et, le cas échéant, réorienté. En 2022, Paris La Défense mettra en service la première partie de la nouvelle Place de La Défense, espace public central du quartier d’affaires désormais modernisé et végétalisé. L’établissement public dévoilera également le projet de création du plus grand parc urbain sur dalle de France (7 ha), sur l’esplanade de La Défense. Le jardin des rails, futur espace paysager structurant le quartier des Groues, sera mis en chantier, comme le sera le projet de piétonnisation et d’ouverture aux cycles des voies couvertes de La Défense.

Les projets futurs du plan d’investissement de 360 millions d’euros que mène Paris La Défense sur la période 2018-2027 seront également, dans le respect des impératifs de sécurité, actualisés et repensés.

Enfin, un plan progressif de reconversion des parcs de stationnement devenus inutiles sera lancé en 2022, les surfaces libérées pouvant notamment être mises au service du développement de la logistique urbaine du territoire.

5) L’ouverture du territoire de Paris La Défense aux mobilités écologiques. L’établissement public, en lien avec le Département des Hauts-de-Seine, mènera en 2022 des travaux de pérennisation des infrastructures cyclables installées à Paris La Défense ces dix-huit derniers mois. En parallèle, un projet de réaménagement progressif du boulevard circulaire de La Défense et des quais de Seine sera mis à l’étude en vue d’en faire des voies urbaines apaisées, accessibles à tous les modes et tous les usages.

L’implantation d’équipements accessoires destinés à faciliter la pratique des mobilités écologiques sera accélérée : stationnements vélos, infrastructures de recharges pour véhicules électriques, etc.

6) Des services quotidiens en transition écologique. Les événements et animations organisés par l’établissement public sur son territoire respecteront des impératifs de neutralité environnementale : pas de vaisselle à usage unique, recours à des matériaux de réemploi, sensibilisation du public aux enjeux environnementaux...

L’établissement engagera en outre une démarche d’incitation aux bonnes pratiques du quotidien auprès de l’ensemble des entreprises et des gestionnaires immobiliers du territoire : réduction du gaspillage alimentaire, lissage des heures de pointe, promotion des initiatives à fort impact social implantées à Paris La Défense (Maison de l’Amitié, Association du site de la Défense, restaurant solidaire « La Salle à Manger », etc.).

JPEG - 54.6 ko
Photo CitizenM

Entraîner le collectif

7) Paris La Défense organisera en 2022 les premiers Etats Généraux de la transformation des tours

8) Paris La Défense déploiera, à l’échelle de l’ensemble des actifs et projets immobiliers de son territoire, une politique d’émulation en matière environnementale. D’autres dispositifs de partenariat et de recherche-action, par exemple en matière de réemploi des matériaux de construction, seront déployés à compter de 2022.

Enfin, l’établissement public refondra en totalité les critères environnementaux et d’insertion sociale applicables à ses marchés publics de travaux et de services, afin d’inviter ses prestataires à prendre eux aussi leur part de l’effort collectif de transition écologique qui s’engage.

9) L’activité immobilière de l’établissement public sera recentrée autour d’objectifs d’impact social et environnemental.

JPEG - 230.1 ko
Photo okko hotels

Responsabilisation et implication collectives

10) Paris La Défense lancera dans les prochains mois le programme « Paris La Défense can B » pour inciter les entreprises à rejoindre le mouvement B Corp.



Hotels Econews- 4, rue des Tennerolles, 92210 Saint-Cloud. Mail:jfb@hotelseconews.com Copyright hotelseconews.com Mentions légales