Accueil > actualités reportages > Initiatives > Light Human Hotel : un concept durable d’avant garde dans l’univers (...)

Light Human Hotel : un concept durable d’avant garde dans l’univers hôtelier

Light Human Hotel est une nouvelle marque dans l’univers hôtelier qui se positionne sur un concept écologique novateur. Un premier établissement est en cours de réalisation à Miami aux États-Unis. Cet hôtel de 80 chambres sur Collins Ave. sera le premier de huit établissements Light Human Hotel qui ouvriront dans les années à venir.

Jean-Pierre Bandeira, le co-fondateur de Light Human a travaillé en Angleterre avec Philippe Starck et au Brésil pour un groupe de résidences hôtelières et, plus récemment, comme développeur d’affaires pour le cabinet d’architecte français Arcau. Il est à la fois développeur hôtelier et designer. Il a finalement cumulé et associé toutes ses expériences pour lancer un concept original, baptisé Light Human Hotels. Cette nouvelle marque hôtelière s’adresse à un public vaste et transgénérationnel.

En partenariat avec le cabinet d’architecte Atelier Arcau, codirigé par les architectes Julien Veyron et Xavier Fraud et l’éditeur de luminaires MOOOI, Marcel Wanders, cinq projets avancés d’hôtels pour les trois ans à venir sont programmés : deux à Miami, un à Los Angeles, un à New York et un à Dallas. Fort des premières expériences, Jean-Pierre Bandeira ambitionne d’aller s’installer à Rio, Londres et Paris assez rapidement.

Une approche durable de la construction en fonction du climat

« Le Human Light Hotel de New York ne sera pas le même que celui de Miami, pourquoi ? Parce que le premier sera dans un contexte climatique dit continental et le second subira l’influence d’une atmosphère tropicale. Cela signifie que au sein d’un climat chaud, un Human Light Hotel, idéalement construit, aura des murs très épais, avec peu de fenêtres et naturellement ventilé. Pour le climat plus froid, il sera préférable de prévoir de grandes fenêtres qui utiliseront davantage les gains solaires passifs. » explique Julien Veyron.

Le choix des matériaux sera dictée par la nécessité de maintenir la qualité de l’air intérieur. Ainsi, tous les hôtels Human Light seront personnalisés afin d’être construit avec des matériaux locaux. À la recherche d’authenticité, toutes sortes de matériaux seront utilisés comme la pierre et le bois sans traitement chimique, mais aussi des peintures sans solvant ...

En terme d’économe d’énergie, Julien Veyron précise : « La meilleure façon d’être efficace et d’obtenir une production d’énergie bas carbone est d’avoir besoin de moins d’énergie. Le processus bioclimatique incluant l’orientation du bâtiment, la nature de la peau extérieure du bâti, la taille des fenêtres, le choix pour la protection solaire, la ventilation naturelle ... est la première option fondamentale pour chaque hôtel et elle doit être adaptée à chaque contexte spécifique (nouveau bâtiment, bâtiment existant, température ...). Les ressources locales naturelles devront être exploitées pour optimiser la production de carbone. En Floride, par exemple, nous allons utiliser le vent pour aérer. Moins de technologie et plus de bon sens ".

Les hôtels vont favoriser les options naturelles au lieu des systèmes mécaniques : "Par exemple, dans un climat chaud, les cheminées thermiques évacuent l’air naturellement chaud du bas vers le haut de l’immeuble en garantissent un bon confort sans aucun système mécanique. "Dans certains cas particuliers, des solutions géothermiques seront retenues. Chaque projet devra apportée une réponse particulière et optimale en fonction des ressources naturelles locales "ajoute Julien Veyron.

Le Light Lounge, le bar et le restaurant sont au cœur de cette stratégie avec des espaces complémentaires, aux ambiances différentes et mouvantes, avec une restauration confiée à des chefs étoilés et faisant appel notamment au concept "style Kilner" qui sont des bocaux de conserve traditionnels développés par Vincent et Simon Ferniot. D’où l’appellation "BOCO." pour tous les restaurants. Les pots seront totalement recyclables. Par ailleurs, les produits pour le spa auront un emballage minimal et le personnel sera formé à recycler.

Utilisation généreuse d’arbres, plantes

La nature joue un rôle important dans la vie quotidienne de chacun, alors, des plantes et des arbres seront introduits à l’intérieur et à l’extérieur du bâtiment ... encore une fois, la stratégie végétale sera définie en fonction du climat et des essences locales ... Aussi souvent que possible, l’eau de pluie sera stocker dans des réservoirs d’eau pour l’arrosage des plantes.

www.lighthumanhotel.com



Hotels Econews, 1, rue de Crillon, 92 210 Saint-Cloud. Mail:jfb@hotelseconews.com Copyright hotelseconews.com Mentions légales