Voir le Menu
Accueil > Eau, air, énergie, déchets > Généralités > Moulinot boucle une levée de fonds de 18 millions d’euros

Moulinot boucle une levée de fonds de 18 millions d’euros

Moulinot, spécialiste de la collecte et de la valorisation des déchets alimentaires, boucle une levée de fonds de 18 millions d’euros auprès de la Banque des Territoires, Bpifrance, NovESS, MAIF Impact, BNP Paribas Asset Management, France Active et Sycomore Impact Emploi.

Cette levée de fonds signe une nouvelle étape dans le développement de cette PME de l’ESS, devenue l’acteur de référence de la gestion des déchets alimentaires en Île-de-France. Elle souhaite désormais déployer ses services à travers la France au cours des trois prochaines années afin d’accentuer son impact.

Un enjeu environnemntal

La quantité de déchets alimentaires générée représentent dix millions de tonnes en France ! Cela représente 32% des ordures ménagères dans chaque foyer.

En l’absence de tri, ils sont orientés vers des filières d’incinération ou d’enfouissement, générant de nombreuses nuisances sur l’environnement, et constituant un véritable gaspillage de ressources. Afin de répondre à cet enjeu majeur de la transition écologique, la réglementation impose progressivement la mise en place du tri à la source des biodéchets avec l’objectif de généraliser cette pratique d’ici 2024.

Moulinot : une solution à grande échelle

Créée en 2013 par un restaurateur parisien, Moulinot est la première entreprise française spécialisée dans la collecte et la valorisation des déchets alimentaires. Elle a déployé une solution complète incluant l’accompagnement et la formation au tri, la collecte par des véhicules écologiques puis leur transformation en fertilisants naturels et en biogaz par compostage ou méthanisation.

Moulinot a notamment développé un modèle innovant de site industriel de « pré-traitement » des déchets alimentaires, qui permet de massifier les collectes de proximité, puis de préparer une « soupe organique » de haute qualité, orientée ensuite vers des méthaniseurs agricoles partenaires.

Avec la volonté de relier l’urbain au rural et de créer des boucles locales d’économie circulaire, l’entreprise travaille de manière étroite et quotidienne avec des agriculteurs partenaires, intégrés le plus en amont possible de la chaîne de production.

Jean-François Delaitre, fondateur du méthaniseur O’ Terres Énergies (77) et président de l’Association des Agriculteurs Méthaniseurs de France (AAMF) témoigne : « Nous avons deux modèles qui se complètent, cohérents [...]. Nous avons une relation basée sur la confiance et le partage. [...] Chacun a son expertise, on sent qu’on peut raconter l’histoire ensemble. »

Un premier site a ouvert à Stains (93) en 2019 avec une capacité de traitement de 40 000 tonnes de biodéchets par an. Une seconde usine est en cours de construction à Réau (77) et ouvrira en fin d’année.

Ce modèle permet une forte amélioration de l’impact environnemental lié à la gestion des biodéchets, avec des émissions de gaz à effet de serre 3 à 8 fois moins importantes que l’incinération et l’enfouissement.

Un enjeu social

Agréée ESUS et ancrée dans le secteur de l’économie sociale et solidaire, Moulinot développe sa dimension sociale en favorisant le retour à l’emploi des personnes en difficultés d’insertion.

Elle a lancé son propre organisme de formation (certifié Qualiopi) et forme des demandeurs d’emploi à des métiers verts et d’avenir en lien avec la filière des biodéchets : collecteur.rice de biodéchets et ambassadeur.rice du tri. En complément, Moulinot est conventionnée “entreprise d’insertion”. Elle propose des parcours sur-mesure aux personnes éloignées de l’emploi, incluant accompagnement social, formation et pratique professionnelle encadrée.

Un développement national

Après avoir bâti un modèle complet en Ile-de- France, Moulinot projette l’ouverture de six nouvelles antennes sur le territoire français d’ici 2025. Face au défi de la généralisation du tri des déchets alimentaires, l’objectif est d’offrir aux territoires des solutions structurées, à grande échelle et adaptées aux besoins locaux. Une première implantation est d’ores et déjà prévue à Bordeaux dès la fin de l’année 2022.

Le bouclage de cette levée de fonds, exclusivement auprès d’investisseurs publics et de la finance solidaire, permet à Moulinot de bénéficier des moyens financiers pour porter son projet de déploiement national, tout en partageant des objectifs et des valeurs fortes : développement économique, ancrage territorial, impact environnemental et création d’emplois locaux et inclusifs ! « À travers cette levée de fonds, notre objectif est d’atteindre 500 emplois créés et de bénéficier d’une capacité de traitement de plus de 300 000 tonnes de biodéchets par an ! », indique Stéphan Martinez, Président-Fondateur de Moulinot



Hotels Econews- 4, rue des Tennerolles, 92210 Saint-Cloud. Mail:jfb@hotelseconews.com Copyright hotelseconews.com Mentions légales