Accueil > actualités reportages > La vie des hôtels 2 > Nomad Hotel : la nouvelle marque éco-responsable de Oceania Hotels

Nomad Hotel : la nouvelle marque éco-responsable de Oceania Hotels

La levée de fond historique de 80 M€ du groupe brestois va servir à lancer une nouvelle marque : Nomad Hotel. Le premier établissement de 205 chambres devrait ouvrir à la rentrée 2014. Cette nouvelle enseigne souhaite s’appuyer sur un modèle économique éco-responsable.

Le groupe Oceania Hotels a été fondé en 1975 par François Branellec et compte 25 hôtels dans toute la France. A ce jour, son fils, Gurvan Branellec en est le PDG. Nomad hôtel est un nouveau concept, original et innovant qui ne laissera pas la profession de marbre. Ce projet avant-gardiste est basé sur la liberté, l’innovation, la convivialité, l’éco-responsabilité et la qualité. Pour la construction, les matériaux sont tournés vers l’environnement, avec des murs de 46 cm de large pour permettre une bonne isolation thermique et sonore. Par ailleurs, une éco-labellisation est envisagée. Concernant l’aménagement, fini le cloisonnement entre la chambre et la salle de bain. Elle sera un open space modulable, confortable et technologique qui fera la part belle à la domotique (pilotage de la climatisation, des éclairages, des volets roulants, de la consommation d’eau, du vidéo-projecteur, etc.), mais les toilettes resteront séparées. Le hall d’accueil offrira un lieu de vie où tout se mélange. Selon les envies des clients, ils pourront à leur aise : lire, manger, travailler, se reposer, discuter, faire des rencontres, rêver, faire du sport etc…

Premier établissement près de Roissy-Charles-de-Gaulle

Cet hôtel de 205 chambres sera situé au Mesnil-Amelot à deux pas de Roissy. En fait, c’est un complexe hôtelier qui est construit à Roissy avec la programmation de l’ouverture d’un nouvel hôtel Océania (quatre étoiles) de 150 chambres avec une piscine, en face du Nomad. Juste à côté, à la fin du premier semestre 2015, s’ouvrira un restaurant Nautilus, dont le concept est né à Brest.

Moins on consomme et moins on paie !

Le consommateur sera libre de faire ses propres choix, dans un esprit éco-responsable. C’est un principe de commercialisation "à l’envers ". En réservant, il paiera un prix maximum pour sa chambre. Puis, en fonction de ses choix, sa facture peut diminuer mais jamais augmenter. Chez Nomad, les prix varieront en fonction de la date de réservation de la chambre, de l’utilisation des serviettes, de la fréquence du ménage… De plus, chaque client pourra choisir la disposition du lit, des lampes, afin de composer l’aménagement de sa chambre de 16,5 m2 à sa guise. Ceux qui ne dépasseront pas la consommation habituelle d’eau ou qui seront raisonnables avec l’utilisation de la climatisation, bénéficieront également de réductions, tout comme ceux qui auront réservé longtemps à l’avance ou feront des séjours longs. Au final, le client pourra réaliser jusqu’à 50 % d’économies sur sa facture !

Un développement ambitieux

Un second hôtel Nomad de 106 chambres verra ensuite le jour au Havre, au premier trimestre 2015. Dans le futur il est prévu des implantations dans les grandes métropoles. À eux seuls, ces trois hôtels devraient représenter près de 80 emplois directs, sans compter la trentaine d’emplois induits. Plus largement, Gurvan Branellec souhaite doubler la capacité d’accueil du groupe d’ici 5 ans, en passant de 2.000 à 4.000 chambres.



Emplois hôteliers

SortirDuPetrole.com

Hotels Econews- 4, rue des Tennerolles, 92210 Saint-Cloud. Mail:jfb@hotelseconews.com Copyright hotelseconews.com Mentions légales