Accueil > actualités reportages > La vie des hotels > Nomad Hotels : l’écologie économique !

Nomad Hotels : l’écologie économique !

Le groupe Océania Hotels lors des Universités du Tourisme Durable à Vannes, Morbihan, a fait la démonstration économique du bien-fondé de son dernier concept Nomad Hotels fondé sur l’éco-responsabilité.

Deux chiffres résument les conclusions présentées par les responsables du groupe hôtelier (*) : Près de 75% des clients Nomad Hotels ont adopté un comportement écoresponsable pendant leur séjour : tri sélectif, réduction de la consommation d’eau, etc. Dans près de 45% des cas, l’engagement écoresponsable de l’enseigne a influencé le choix d’hébergement du client. En activité depuis deux ans à Roissy-CDG et au Havre, Nomad Hotels repose sur quelques fondamentaux innovants : ultra-connectivité, politique dégressive selon les services utilisés ou non, engagement responsable à travers le bâtiment et les opérations, qui implique les clients.

Rien n’a été laissé au hasard lors de la construction pour exploiter au mieux toutes les opportunités d’économie de gestion : réduction des consommations en eau potable, récupération d’eaux pluviales, ascenseurs à récupération d’énergie, centrale de traitement d’air ou utilisation de panneaux solaires. L’hôtel dispose également d’une isolation thermique et acoustique optimisée pour un confort hors normes. La construction a largement fait appel aux matériaux recyclés et recyclables. Les draps et serviettes sont en coton non traité chimiquement et les couettes sont issues de fibres recyclées.

L’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie a accordé le premier hôtel label BEPAS (bâtiment à énergie passive) en France à l’hôtel de Roissy. 50% des besoins énergétiques des Nomad Hotels sont générés par des énergies renouvelables. Les gestes écoresponsables font l’objet d’actions de sensibilisation auprès du personnel et des clients. Les clients sont invités à réduire leur empreinte écologique et, par la même occasion, à réduire le prix de leur séjour. Au moment de la réservation, ils agissent sur le prix de leur séjour selon les options qu’ils sélectionnent, ou pas, en limitant leur consommation d’eau, en choisissant de ne pas faire changer les draps tous les jours ou de ne pas faire le ménage tous les jours s’ils restent plusieurs jours.

*Source : étude interne menée en 2016 auprès de 1019 répondants



Hotels Econews, 1, rue de Crillon, 92 210 Saint-Cloud. Mail:jfb@hotelseconews.com

Copyright hotelseconews.com Mentions légales