Accueil > Eau, air, énergie, déchets > Généralités > Nouvelle campagne nationale pour la réduction des déchets

Nouvelle campagne nationale pour la réduction des déchets

La lutte contre le gaspillage est placée au cœur de la nouvelle campagne nationale pour la réduction des déchets lancée par le Ministère de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie et l’ADEME.

Un Français produit actuellement en moyenne 590 kilos de déchets par an. Dans un contexte de crise économique, de raréfaction des ressources naturelles et de volatilité du prix des matières premières, les impacts environnementaux et économiques liés à la production et à la gestion des déchets sont autant de préoccupations qui s’additionnent et contribuent à interpeller les Français sur les modes de production et de consommation. Aller vers un modèle économique plus respectueux des ressources naturelles, et potentiellement créateur d’emplois, invite à repenser les modes de consommation et de production. Dans ce cadre, l’économie circulaire constitue un cercle vertueux où la conception des produits puis leur réemploi, leur réutilisation et la valorisation des déchets grâce au tri permettent d’alléger l’impact de la production et de la consommation sur les milieux naturels.

La Conférence environnementale de septembre 2013 a affirmé l’importance de la transition vers l’économie circulaire : pour la première fois, le Gouvernement a porté au plus haut niveau ce thème et a mis en place une feuille de route permettant de donner un cap et un programme de travail.

Recyclage:une filière pourvoyeuse d’emplois

La Conférence environnementale a notamment permis de réaffirmer la priorité qui est donnée à la prévention des déchets : le meilleur déchet est celui qu’on ne produit pas. Depuis 2004, la France est dotée d’un Plan national d’actions de prévention des déchets. Elle a déjà progressé fortement sur le sujet en se dotant d’un objectif de réduction de 7% la production d’ordures ménagères et assimilées par habitant entre 2008 et 2013. Un nouveau Plan national de prévention des déchets est actuellement en cours de finalisation, après d’intenses discussions associant tous les acteurs concernés. Il sera mis en ligne pour consultation du public très prochainement, en vue d’une publication en janvier 2014. Ce plan mettra notamment l’accent sur les thèmes phares que sont le développement du réemploi et de la réparation et la lutte contre le gaspillage alimentaire. La Conférence environnementale a aussi marqué une étape importante pour le développement de la valorisation des déchets, en fixant un objectif très ambitieux de réduction de moitié des volumes mis en décharge à l’horizon 2020. Cette transition doit accompagner un développement important des filières de recyclage, qui sont fortement porteuses d’emploi.

La France bonne élève

D’après les données européennes, la France se situe dans les bons élèves de l’Europe en matière de déchets : la production globale de déchets municipaux se stabilise depuis 2007 malgré l’augmentation de la population, sous l’effet conjugué de la crise économique mais aussi de l’effort de prévention. Les déchets municipaux sont actuellement recyclés à 37 %. La prévention et la valorisation des déchets ne peuvent progresser qu’avec une mobilisation de tous. C’est pourquoi, à partir du 15 novembre 2013, à la veille de l’ouverture de la Semaine européenne de la réduction des déchets, le Ministère de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie (MEDDE) et l’ADEME lancent une nouvelle campagne nationale pour inciter les Français d’une part à réduire leur production de déchets, et, d’autre part, à mieux trier les déchets qui n’ont pu être évités.

Pour mobiliser les moins sensibilisés aux enjeux environnementaux dans la promotion des bons gestes à adopter pour réduire les déchets, la nouvelle campagne ne se cantonne pas à valoriser les bénéfices pour la planète : elle promeut également tous les bénéfices individuels à agir, et ce sur un ton humoristique et décalé.

Le mot d’ordre de cette campagne, « Si vous ne le faites pas pour la planète, faites le pour vous » traduit à cette fin ce double bénéfice collectif environnemental et individuel. La réduction des déchets est ainsi abordée sous un angle inédit.



Hotels Econews, 1, rue de Crillon, 92 210 Saint-Cloud. Mail:jfb@hotelseconews.com Copyright hotelseconews.com Mentions légales