Accueil > Eau, air, énergie, déchets > Généralités > Nouvelles technologies de réfrigération : une double victoire pour (...)

Nouvelles technologies de réfrigération : une double victoire pour l’environnement

Une nouvelle vague technologique est en train de révolutionner la réfrigération européenne en permettant la réduction considérable de la consommation d’énergie et en éliminant le recours à des produits chimiques nocifs.

À l’occasion de la publication de son nouveau rapport Chilling Facts V, l’organisation londonienne Environmental Investigation Agency (EIA) a indiqué que les grandes surfaces européennes, abandonnaient les hydrocarbures fluorés traditionnels (HFC) en faveur de réfrigérants naturels, une décision génératrice de bénéfices considérables. En effet, les HFC sont des gaz fluorés dont la nocivité est plusieurs centaines voire plusieurs milliers de fois plus importante que celle du gaz carbonique (CO2). Ces gaz sont également à l’origine d’environ 2 % des émissions de gaz à effet de serre en Europe. Ils sont couramment utilisés pour la réfrigération et la climatisation et sont évacués dans l’atmosphère.

Amélioration de la performance énergétique

Les entreprises participant à l’étude de l’EIA ont mis en avant les économies d’énergie associées aux nouveaux systèmes sans HFC. En Suisse, Co-op Schweiz a obtenu des améliorations de l’efficacité énergétique de 30 % par rapport à ses systèmes antérieurs utilisant des HFC, avec des avantages supplémentaires en matière de récupération de la chaleur. Le magasin Carrefour en Turquie qui n’utilise pas de HFC a indiqué des améliorations de l’efficacité énergétique d’environ 15 %.

Chilling Facts V signale également un nombre croissant de magasins adoptant des systèmes fonctionnant sans HFC. "L’abandon des HFC est une double victoire pour le climat en réduisant la demande énergétique et en éliminant la nécessité d’utiliser des réfrigérants nocifs pour le climat ", déclare Fionnuala Walravens, cadre de l’EIA.

Vers un avenir sans HFC

Le rapport est publié quelques jours après l’accord du G20 d’utiliser les ressources du protocole de Montréal pour l’élimination progressive des HFC et alors que l’Union européenne examine de nouvelles règles pour éliminer les émissions de HFC. F. Walravens ajoute : « Les entreprises européennes sont à l’avant-garde en matière de technologie de réfrigération. Les nouvelles règles de l’Union européenne doivent soutenir cette nouvelle économie verte et garantir une réduction rapide des HFC, à travers leur interdiction dans tous les nouveaux équipements de réfrigération et de climatisation. »



Hotels Econews, 1, rue de Crillon, 92 210 Saint-Cloud. Mail:jfb@hotelseconews.com Copyright hotelseconews.com Mentions légales