Accueil > actualités reportages > La vie des hotels > ONU : le tourisme durable, instrument au service de la réduction de la (...)

ONU : le tourisme durable, instrument au service de la réduction de la pauvreté et de la protection de l’environnement

Une résolution historique reconnaissant la contribution du tourisme durable à l’élimination de la pauvreté, au développement communautaire et à la protection de la biodiversité a été adoptée par consensus par l’Assemblée générale des Nations Unies.

Soulignant qu’il faut optimiser les avantages économiques, sociaux, culturels et environnementaux découlant du tourisme durable, en particulier dans les pays en développement, la résolution intitulée "Promotion du tourisme durable, et notamment l’écotourisme, aux fins de l’élimination de la pauvreté et de la protection de l’environnement" encourage les organismes des Nations Unies à promouvoir le tourisme durable comme instrument capable de contribuer à la réalisation des objectifs du Millénaire pour le développement.  La résolution, d’une portée beaucoup plus vaste que les résolutions antérieures sur le même sujet, s’inscrit dans le prolongement d’une résolution des Nations Unies de 2012 sur l’écotourisme et se fonde sur un rapport élaboré par l’OMT. Conformément aux recommandations de l’OMT, la résolution souligne qu’il importe de mettre en place, à l’échelon national, des politiques, des principes directeurs et des règlements judicieux pour promouvoir le tourisme durable, et notamment l’écotourisme. Elle encourage les États Membres de l’ONU et les institutions financières régionales et internationales à appuyer les projets de tourisme durable, en permettant la création de petites et moyennes entreprises, en favorisant la formation de coopératives ainsi qu’en facilitant l’accès à des services financiers ouverts à tous, y compris grâce à des initiatives de microcrédit à l’intention des pauvres, des populations locales et des communautés autochtones.

Développement durable : un rôle majeur dans le maonde

La résolution, adoptée par consensus, était parrainée par un nombre imposant d’États Membres, 107 en tout, dont le Maroc, lequel, ayant fait fonction d’auteur principal en de précédentes occasions, avait à ce titre piloté tout le processus de négociation jusqu’à en assurer l’issue positive.  "L’OMT se félicite de cette reconnaissance importante de la capacité que possède le tourisme de faire progresser le développement durable partout dans le monde" a déclaré le Secrétaire général de l’OMT, Taleb Rifai. "L’ampleur du soutien obtenu par cette résolution traduit une prise de conscience croissante du rôle vital joué par le tourisme dans un avenir durable pour tous et ouvre la voie à des politiques nationales favorables et à un financement international du tourisme durable".

La résolution ancre solidement le tourisme durable dans le programme des Nations Unies pour l’après-2015, étant donné que l’OMT et les autres organismes des Nations Unies y sont invités à mettre au point des "… recommandations sur les moyens de promouvoir le tourisme durable, y compris l’écotourisme, comme instrument de lutte contre la pauvreté et de promotion du développement durable …" en vue de les présenter à l’Assemblée générale des Nations Unies à sa soixante et onzième session, en 2016. 



Hotels Econews, 1, rue de Crillon, 92 210 Saint-Cloud. Mail:jfb@hotelseconews.com Copyright hotelseconews.com Mentions légales