Accueil > actualités reportages > Agenda > Ouverture de Villages Nature, près de Disneyland, en juillet (...)

Ouverture de Villages Nature, près de Disneyland, en juillet 2017

Réalisé par Euro Disney et Pierre et Vacances/Center Parcs, Villages Nature a été imaginé dès son origine dans une optique de développement durable, en s’appuyant sur les énergies renouvelables. Ainsi, cette destination écotouristique couvrira 100% de ses besoins énergétiques grâce à de l’eau chaude puisée dans son sous-sol. Situé à proximité de Disneyland Paris, il accueillera ses premiers clients l’été prochain.

Une cité végétale construite autour d’un lagon à ciel ouvert, pensée pour recevoir un million de clients par an dans une approche écoresponsable. Voici en quelques mots Villages Nature, un projet commun aux groupes Euro Disney et Pierre et Vacances-Center Parcs qui ouvrira ses portes en juillet 2017, ont indiqué ses responsables jeudi 20 octobre lors d’une visite de chantier.

Lieu sans voitures, le site s’étend sur 260 hectares boisés situés à 32 km de Paris et à 6 km de Disneyland. A neuf mois de l’ouverture au public, plus de 70% des arbres prévus ont déjà été plantés, tandis que la construction de 916 cottages et appartements, d’une capacité d’accueil de 4 500 vacanciers, est achevée.

Des besoins énergétiques couverts par la géothermie

Villages Nature explique son choix de la géothermie par sa volonté de devenir la première destination écotouristique européenne. Ce concept est fondé sur la quête d’harmonie entre l’homme et la nature, et a été dès son origine fondé sur une approche à 360° en matière de développement durable. Ainsi, l’Aqualagon imaginé par Jacques Ferrier est un parc aquatique couvert de 9.000 m² avec des lagons extérieurs de 2.500 m². Déjà sorti de terre, il sera chauffé toute l’année à 34°C grâce à la géothermie qui approvisionnera également à 100% des constructions (habitations mais aussi commerces et restaurants) en eau chaude et en chauffage. La nappe souterraine du Dogger dont la température de l’eau est estimée à 76° à l’endroit du forage se trouve à environ 1800 mètres de profondeur. Grâce à deux puits forés, l’un pour le pompage, l’autre pour la réinjection et distants d’environ deux kilomètres utiliserons l’eau à 76° de la nappe phréatique pour alimenter les réseaux de chaleur en surface avant de rejeter l’eau dans la nappe. Le débit de pompage moyen de 300 mètres cubes permettra de dégager une puissance calorique de 13,5 MW.

Bénéficiant d’un investissement initial de quelque 600 millions d’euros, le site cible les visiteurs français et étrangers de Disneyland et plus généralement de Paris, mais aussi les Franciliens à la recherche de week-ends au vert.



Hotels Econews, 1, rue de Crillon, 92 210 Saint-Cloud. Mail:jfb@hotelseconews.com

Copyright hotelseconews.com Mentions légales